Conseils pour bien dormir

Publié le 5 juillet 2014 dans Articles, Conseils pratiques sommeil | 5 Commentaires

Rien de tel pour bien dormir qu’un esprit qui s’abandonne immédiatement à l’esprit des rêves.

Mais si vous avez du mal à lâcher prise, voici quelques conseils : 

Quels sont les empêchements à tomber dans le sommeil alors même que l’on tombe de sommeil : quel paradoxe !

La raison : le cerveau gauche  ! 

Débranchez votre cerveau gauche et vous tomberez tout droit dans le droit, dans le droit chemin du rêve ! C’est adroit. Il suffit d’un peu de dextérité…..

Conseils pour bien dormir

BrainDébranchez le cerveau gauche :

Nous autres êtres humains avons un cerveau à deux fonctions, que l’on nomment par commodité cerveau droit et cerveau gauche :

Le cerveau gauche gouverne les raisonnements logiques, intellectuels, bâtis, élaborés, rationnels, construits, rigoureux, aime les détails, les catégories….

Tandis que le cerveau droit gouverne tout ce qui est en relation avec la vue globale d’une situation, la synthèse, mais aussi les émotions, les intuitions, les ressentis, les humeurs, l’imagination, les fantasmes…. et les rêves.

Ce qui empêche de dormir, ce sont les préoccupations cerveau gauche : les problèmes non résolus profitent du moment de répit de la position allongée pour venir s’installer dans la tête et l’accaparer, soit parce qu’on n’a pas eu le temps de prendre le temps d’arriver à une conclusion, soit à cause d’un fonctionnement cérébral trop intense qui empêche de débrancher :

Une solution : mettez un cahier à côté de votre lit et poser la question qui vous turlupine en confiant aux rêves le soin de répondre à la place du cerveau qui tourne en rond sans trouver d’issue. Ayant confié votre problème, votre esprit se libère et vous pouvez enfin sombrer dans les rêves, ne serait-ce que pour aller rejoindre votre problème dans une autre dimension !!! Surtout, notez sur votre cahier la récolte de la nuit.

image plongeon

Plonger dans les rêves, c’est comme plonger dans l’eau pour la baignade : il y en a qui se jette du ponton tout de go, ceux-là n’ont pas besoin de tâter l’eau du bout de l’orteil pour savoir si elle est bonne ou glacée.

Ils plongeront dans le monde des rêves sans hésiter.

Par contre, pour les frileux, hésitants, progressifs, une petite mise en condition est nécessaire : étant donné qu’il est plus facile de continuer à faire ce dont on a l’habitude que de changer, pour plonger dans le rêve, plongez-vous avant de dormir dans une activité « cerveau droit » ! puisque le rêve est en relation avec le « cerveau droit »

Activités « cerveau droit » bénéfiques à l’endormissement :

– prenez un moment pour vous, pour vous centrer à l’intérieur : sentez comment vous vous sentez, prenez conscience de la consistance de votre intérieur. Et entrez dans ce ressenti.

– laissez venir des images intérieures et suivez-les jusqu’à sombrer sans vous en rendre compte.

– si vous préférez lire, lisez de la fiction, de la poésie, des nouvelles, toute littérature qui vous déconnecte de votre quotidien et de vos préoccupations.  Le risque, c’est que votre lecture soit si palpitante que vous préfériez continuer plutôt qu’écouter les signes du sommeil.  Mais ne lisez pas des documentaires qui vont vous faire réfléchir et activer votre « cerveau gauche ». A moins de lire des livres si ennuyeux qu’ils vous font bailler ! La fiction est en relation avec le rêve, vous plonge dans l’imaginaire, vous fait rêver… Ce n’est pas pour rien que l’on lit des histoires aux enfants avant de dormir, les contes sont les rêves de l’humanité.

– si vous n’aimez pas lire et que compter les moutons ne vous aide pas, imaginez plutôt un beau paysage et amusez-vous à l’observer de tous les côtés : à gauche, à droite, en bas, en haut, dans les diagonales : cela fera bouger vos yeux : ce qui empêche parfois de dormir, c’est la fixité du regard : cela arrive quand vous regardez l’ordinateur avant de vous coucher : vos yeux sont fixes, or pour dormir, ils ont besoin de se sentir libres : c’est pour redonner la liberté à vos yeux de suivre les aventures du rêve qu’il est conseillé de ne pas travailler sur ordinateur avant de se coucher.

– surtout, couchez-vous dès que vous sentez le sommeil venir : résister retarde l’endormissement, et vous crevez de sommeil et vous restez l’oeil ouvert.

– et aussi, pour dormir sereinement, bougez la journée, faites de l’exercice physique pour être fatigué le soir, une saine fatigue et pas fatigué de ne rien faire, car l’inactivité du corps favorise la suractivité du mental (une compensation ? ) : le petit vélo que l’on n’a pas enfourché la journée, on le retrouve le soir dans sa tête !

– et aussi, faites l’amour : cela évacue les tensions : accompagné ou seul, puisque comme le dit si  bien Rimbaud, « je » est un autre : et qu’il vaut être seul que mal accompagné et qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Alors comme le dit Daniel Pennac dans son livre : « Journal d’un corps » : « Prenez-vous en main ! » et j’ajouterai : « occupez-vous de vos fesses ! » au lieu de vous masturber le cerveau avec des prises de tête. Débranchez la tête et connectez-vous plus bas, au niveau de l’instinct, des tripes.

faites dans la journée des choses que vous aimez, qui vous nourrissent, ainsi vous vous coucherez sans regrets : il est possible que ce soit tout ce que vous n’avez pas fait qui vous tienne éveillé : alors relevez-vous et faites le !

– enfin, il existe de très bonnes tisanes propices au sommeil (camomille, tilleul….), à boire plutôt en fin d’après-midi, ou même au goûter. Attention au grand bol avant de vous coucher, l’eau chaude est diurétique, et dur dur le réveil au milieu de la nuit.

Et vous, comment est votre sommeil ? Avez-vous des astuces pour vous endormir ou cela vient-il tout seul ?

5 Commentaires

  1. Merci pour ces très bons conseils…
    Moi quand mon cerveau gauche travaille trop, je lui donne rendez-vous à 7h00 le lendemain pour résoudre le problème et cela marche généralement.
    Merci pour ces bons conseils que je testerai à l’occasion.
    Eliane

    • Et bien voilà, tu as tout compris ! Continue sur cette lancée.

  2. Excellent article !
    Une écriture fluide,
    un zeste d’humour dans le style,
    et des tas de conseils concrets dont certains,
    pour une fois, sont vraiment originaux.
    Je vais le « faire tourner » avec plaisir !

    • Merci ! ces techniques ne sont peut-être pas exhaustives : s’il y en a d’autres, je suis preneuse !

  3. Bonjour Aline,

    Maintenant, je fais très souvent l’exercice de bouger les yeux…devant mon paysage intérieur…et je crois que cela accélère encore mon endormissement .
    Merci pour cet excellent conseil que j’ai mis en application…
    Très bonne lecture à tous…
    Eliane
    http://monbloganti-cancer.com/

Trackbacks/Pingbacks

  1. Incubation : poser une question à ses rêves - […] pouvez aussi consulter l’article « Conseils pour bien dormir » de mon […]
  2. S'il suffisait d'aimer... 7 trucs infaillibles (ou presque) pour endormir votre bébé - […] article d’Aline […]
  3. 7 trucs infaillibles -ou presque- pour endormir votre bébé (« La berceuse » – Bénabar) | S'il suffisait d'aimer - […] article d’Aline […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.