Edgar Cayce

Publié le 20 décembre 2016 dans Articles, Généralités sur le rêve, Sur l'interprétation | 0 commentaire

Edgar Cayce, l’interprète de rêves

Edgar Cayce était un interprète de rêves extraordinaire, qui avait cultivé le lien avec le divin de façon si intense qu’il savait tout de suite le sens du rêve qui lui était soumis, et mieux, il était capable de rappeler son rêve à la personne qui venait le voir, lorsque celle-ci l’avait oublié !

Il recevait les gens couché, toujours en lien avec l’inconscient.

Edgar Cayce

Edgar Cayce

Mais un tel don est rare, je dirais même qu’il est unique. Il a eu une vie extraordinaire.

Il est né le 18 mars 1877 dans le Kentucky, tout petit, il a révélé ses capacités médiumniques qui le faisaient entrer en relation avec les décédés. Ses facultés lui permirent ensuite de se guérir d’une paralysie de la gorge puis de diagnostiquer les maladies de personnes inconnues en leur trouvant le remède approprié : il suffisait pour cela que les médecins du coin lui donnent le nom et l’adresse de la personne souffrante. Il fut une véritable bénédiction en son temps ! Les gens venaient le consulter de toute part.

Il a appris à d’autres personnes à interpréter les rêves, disait qu’on pouvait faire aussi bien que lui, mais en réalité, s’il y en a eu, ils ne sont pas connus.

Il comprenait tout de suite pourquoi la personne avait fait tel rêve, il voyait le lien avec sa vie quotidienne.
Il y avait pour lui trois sortes d’interprétation : « l’interprétation physique » qui englobait le plan médical, « l’interprétation de vie » qui concernait  le plan psychologique et « l’interprétation mentale et spirituelle » pour les relations avec le divin. Il préférait les « interprétations physiques » et les « interprétations de vie », car plus utiles dans l’immédiat : il savait, par exemple, indiquer le bon remède pour une personne malade, ou dire où la personne allait pouvoir trouver tel objet qu’elle avait perdu ou dont elle avait besoin. Ou si telle alternative était meilleure qu’un autre dans le cas d’un dilemme.

Mais il aimait aussi parler de l’âme : ce qu’elle était et son fonctionnement dans le corps humain au cours de la vie terrestre. edgar-cayce-livre

Dans son livre, « Les rêves et la réalité », il est dit que pour Cayce, toutes les âmes ont été crées au commencement à la même époque, et elles ont reçu la libre volonté de se rendre dans la création, de s’y aventurer et de faire des expériences. Leur destinée est de retourner au divin par un acte de volonté consciente et informée, en pleine coopération avec la divinité, pour aider et faire progresser la création. Cependant, leur contribution particulière à la divinité est de se souvenir de tout ce qu’elles ont fait, enrichissant ainsi elles-même la Divinité Suprême. 

D’après lui, certaines âmes sont venues sur terre pour être « fructueuses, se développer et subjuguer », c’est à dire pour apporter à la création terrestre la possibilité de connaître consciemment sa relation avec le divin dont elle est issue. Mais ces âmes sont si bien harmonisées aux affaires terrestres qu’elles s’embourbent dans leurs lois et leurs développements – tous éléments bons en eux-même, mais qui constituent une voie bien différente de celle qui a été prévue pour guider ces âmes. Elles ont perdu leur harmonie native avec le divin, et il faut frayer une voie pour qu’elles retournent au divin, tandis qu’elles expérimentent les mystères de la Création et le Créateur sur la terre. Le processus de réincarnation est le résultat de cette situation. 

Lorsqu’une âme se déplace d’une vie à l’autre en passant par ces expériences intermédiaires, c’est pour parfaire son harmonisation avec le divin.
« L’interprétation mentale et spirituelle » est un examen de ce processus chez un individu en particulier.
La première question est de savoir vers quoi l’individu tourne constamment ses pensées dans sa vie quotidienne. Car « l’esprit est l’ingénieur » capable d’amener l’âme à une relation meilleure et plus productive avec les lignes de force divines, ou de l’entraîner de plus en plus loin dans ses propres impasses. 
C’est ainsi que les rêves s’occupent des pensées habituelles du rêveur, afin de l’aider à revenir vers le divin lorsque celui-ci s’en éloigne.

De même qu’il donnait des conseils médicaux ou en relation avec la divinité, il donnait aussi des conseils pour aider à la fortune des gens, mais en tenant compte de l’avidité humaine, si bien qu’il ne donnait des conseils que si le but de la personne était de servir les autres.
Car disait-il, ses dons étaient utilisés pour bâtir des gens, non pour bâtir des fortunes !

 

Edgar Cayce le prophète

Il était aussi prophète et a fait de nombreuses prophéties qui se sont réalisées. Il recevait aussi ces prophéties couché, en état de transe, si bien qu’on le surnommait « le prophète dormant ».

Voici un lien pour découvrir quelques unes de ses prophéties :
Les plus grandes prédictions d’Edgar Cayce

edgar-cayce-livre-prophete

Il a écrit plusieurs ouvrages, malheureusement en anglais et tous n’ont pas été traduits. Il y a aussi des livres écrits sur lui et sa vie.

 

Lorsqu’il mourut, le 3 janvier 1945, à Virginia Beach, il laissa plus de 14 000 documents relatifs aux expériences de télépathie et de voyance qu’il avait lui-même effectuées avec plus de 6 000 personnes pendant 43 ans. Ces documents ou Etudes ont été recueillies par l’ARE, (Association for Research and Enlightenment), à Virginia Beach en 1932.

Incoming search terms:

  • edgard cayce les reves
  • signification des reves par cayce edgar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.