Entre chien et loup : se reconnecter à l’instinct

Publié le 4 décembre 2017 dans Articles, Rêves interprétés | 1 commentaire

Pour continuer à montrer la valeur et la puissance des interprétations de rêve, je voudrais attirer votre attention sur un pli que prend notre société, qui part d’une bonne intention, mais qui, comme toute bonne intention, finit par mener à l’enfer : l’enfer étant ce qui devient insupportable, à cause des tensions que cela génère à l’intérieur de soi et dans l’entourage aussi.

André Comte-Sponville

Ce pli, qui cherche à mettre chacun au pli est celui de la bienveillance : car il attire son opposé, la malveillance. N’êtes-vous pas en effet étonné que ce qui se cultive d’un côté : bienveillance, communication non-violente, etc, soit compensé de l’autre côté par des incivilités et des agressions répétées et incompréhensibles, par un mépris de l’humain.

Il ne faut pas oublier que nous vivons dans un monde de dualité : le jour et la nuit, le blanc et le noir…. l’ombre et la lumière : ce n’est pas un hasard, c’est seulement comme cela que le monde est fait : de polarités contraires. Il n’est donc pas étonnant que la bienveillance qui s’étale sur tous les écrits comme la trouvaille du siècle, au cas où vous ignoreriez  la nouvelle règle de conduite tacite qui se doit de réguler toutes les relations sociales, attire comme un aimant (polarités obligent), son contraire, à savoir la malveillance. Et oui, désolée de rappeler les règles élémentaires de l’énergie vitale qui nous constitue, et constitue cette terre sur laquelle nous vivons. Le karma fonctionne de la même façon : action – réaction, de façon mécanique, physique.

Donc, il ne s’agit pas d’être bienveillant à tout prix, parce que cela fait bien dans le tableau, il s’agit de suivre l’énergie qui nous constitue, non seulement lorsque tout baigne, que les relations sont harmonieuses, mais aussi lorsqu’elles ne le sont pas et qu’il s’agit de se faire entendre, de taper le poing sur la table, de rectifier le tir. Autrement, c’est l’enfer assuré.

C’est ce qu’à appris Béatrice à ses dépens.

Béatrice est une jeune femme qui a crée elle-même son entreprise. Jusque là, tout s’est bien passé, mais elle a embauché deux jeunes filles pas très investies dans leur travail. Elle les a recadré plusieurs fois, mais sans beaucoup de résultats. Pour vraiment marquer le coup, elle les a convoqué dans son bureau pour un dernier recadrage. Elle est sortie de l’entrevue épuisée, car elle n’aime pas les conflits et a dû se montrer sévère et dure. Ce qui n’a pas empêché l’une des jeunes filles de se justifier et de promettre que tout allait bien aller.
Béatrice est rentrée chez elle avec un bon mal de crane, et a très mal dormi.

Au cours de la nuit, elle a fait le rêve suivant :

Je suis dans le salon d’un appartement en hauteur dans un immeuble.
Il y a un grand canapé rouge, ainsi que deux jumeaux blonds de 25 ans.
Ils vont chercher leur chien.
Quelqu’un vient d’ouvrir la très grande fenêtre.
Le chien arrive au salon, il a le poil or et noir, un peu comme les loups …. Les jumeaux disent que c’est un chien-loup.
En voyant la fenêtre ouverte le chien est trop content et se jette dehors mais il s’écrase, mort sur le sol. La hauteur vient de le tuer.
Et je découvre qu’il s’agit d’un loup et non d’un chien en écoutant les jumeaux

allociné.com

On comprend tout de suite à  la lecture de ce rêve que quelque chose s’est mal passé.
On peut comprendre que Béatrice se soit senti mal, mais pourquoi ? Béatrice ne comprend pas.
Le rêve vient à son secours en lui montrant le véritable sens derrière tout cela, en lui donnant la vraie vision des choses.

Elle se trouve dans un appartement en hauteur : au moins 5 ou 6 étages : cet appartement est situé dans un immeuble, là où d’autres personnes vivent : il ne s’agit donc pas d’une maison individuelle où l’on vit de façon personnelle, mais d’une façon de vivre comme beaucoup de gens, c’est à dire qu’elle se conforme à une certaine mentalité commune à de nombreuses personnes.
En hauteur veut dire qu’elle se trouve dans une position élevée, au-dessus de la terre, c’est à dire au niveau des idées, de l’idéal. Elle vit dans un idéal commun à de nombreuses personnes.

Avec elle se trouvent deux jumeaux de 25 ans : les jumeaux parlent de deux projets conçus en même temps : son projet de quitter la région et sa famille (1) pour faire des études et créer son entreprise (2).

Il y a un grand canapé rouge : elle a réussit, elle peut se reposer. C’est aussi qu’elle a une grande réceptivité à ce qui se passe. Mais le rouge est plutôt bordeaux : une couleur triste pour elle, qui cache de la rancoeur, de l’angoisse. En ce moment, elle est angoissée.

Ils ont un chien : le chien représente son flair et sa fidélité à sa vision, qui lui ont permis d’aller au bout de son entreprise et réussir son projet.

Mais ce chien a un poil or et noir et ressemble à un loup : autant le chien est domesticable autant le loup ne l’est pas : il reste sauvage et représente un instinct sauvage qu’on ne peut maîtriser.
L‘or est un métal précieux et inaltérable, il est en relation avec l’or divin, la plus haute réalisation : cet instinct qui l’a accompagnée tout au long de ce chemin est précieux. Il vaut de l’or.
Le noir montre le lien avec l’inconscient et aussi la capacité à se montrer noir, pas blanc, pas impeccable, mais mordant, menaçant, méchant s’il le faut, pour la défendre.

chien-loup tchécoslovaque

Il s’agirait en effet d’un chien-loup : le chien-loup est un croisement entre un chien et une louve ou un loup et une chienne : il s’agit d’un animal qui conjugue les deux caractéristiques. C’est à dire qu’il peut se montrer tour à tour gentil comme un bon toutou ou mordant comme un loup, et c’est cet instinct qui l’a accompagné pendant 25 ans pour lui permettre de traverser des épreuves. Elle a en effet dû savoir se défendre, montrer les crocs, se faire respecter afin d’arriver où elle en est.

Voici ce que Béatrice dit du chien et du loup :
Le chien : animal de compagnie, fidèle, doux, poilu, gentil aime son maître, protège la maison.
Le loup : animal féroce, beaucoup moins doux que le chien, attaque, prédateur, sauvage, dangereux, s’en méfier.

Dans un appartement de ville, comment croyez-vous que se sente un loup, un instinct sauvage ? Il n’a qu’une envie, c’est se barrer. Et c’est ce qu’il fait. Car il ne supporte pas de vivre dans l’idéal. Il est dans le présent lui, dans la réalité de la terre, pas dans les idées.
Oui, c’est bien la hauteur de son idéal qui l’a tué.

sciencesetavenir.fr

Et pour Béatrice, ce qui s’est passé, c’est qu’elle a cru être méchante, dure, sévère alors qu’elle a été trop gentille.

Elle avait senti dès le départ que ces filles n’allaient pas le faire, mais plutôt que de suivre son instinct, elle a choisi de leur donner une chance ! Elle a été dans la bienpensance, elle a voulu faire le bien, mais mal lui en a pris, car elle se retrouve avec des personnes qui n’ont pas son niveau de conscience professionnelle et qui ne comprennent pas les choses comme elle, si bien qu’elle peut continuer à leur faire remarquer ce qui ne va pas, les choses ne vont pas changer, et le pire c’est qu’elle perd son instinct qui l’a protégée jusque là. L’heure est grave pour elle.
On comprend qu’elle se soit retrouvée avec un mal de crane et une mauvaise nuit à passer.

Ce que lui dit son rêve c’est de faire confiance à son instinct : il a en lui du poil de la bête or et noir : il sait voir au-delà des apparences de façon instinctive. Elle n’aurait jamais dû embaucher ces deux personnes : elle aurait dû leur dire non d’entrée de jeu.
D’après sa définition du loup, il s’agit bien pour elle de bouffer l’autre avant de se faire bouffer,  de leur faire peur, les menacer, se faire craindre.

pinterest.fr

Il est intéressant de remarquer la progression de l’animal : au début, un chien gentil, puis un chien-loup : prise de conscience de Béatrice qu’il y a du loup dans ce chien, que son instinct fidèle n’est pas que gentil. Et enfin, oui, c’était bien un loup qui l’accompagnait : un loup qui en a eu marre de ses mondanités, de sa bienpensance, et qui a préféré se barrer, comme un suicide.

Autant dire que ce rêve lui a fait comme un électro-choc, qu’elle a pris conscience de l’erreur qu’elle a faite, et qu’elle est prête à redresser la barre. Et elle le peut, car elle est encore proche de son instinct : son loup n’aurait pas un poil or et noir s’il en allait autrement.

Le rêve le montre mort, écrasé au sol, pour indiquer à Béatrice qu’elle doit elle aussi s’écraser : ne pas vivre dans les hauteurs de son idéal qui la fait vivre en dehors d’elle-même, et adhérer à son ressenti, qui passe par son corps. Ce rêve est un avertissement qui lui montre ce qu’il risque de se passer si elle ne change pas son attitude, mais il n’est pas un constat irrémédiable. Heureusement.

Si je publie le rêve de Béatrice, c’est parce qu’il peut parler à beaucoup de gens, notamment de femmes, qui ont appris à être gentilles, à réfréner leurs mouvements d’humeur et à se montrer souriantes, de bonne humeur même si elles n’en pensent pas moins. Du coup, elles ont du mal à se faire entendre et à développer leurs dons.

Le rêve remet l’instinct à l’honneur et à sa place.

P.S. : j’ai choisi le prénom de Béatrice, car il m’évoque « celle qui a fait sa B.A. !,

franceloup.fr

Et vous, savez-vous faire confiance à votre instinct, gueuler lorsqu’il le faut ou êtes-vous aussi dans cet idéal de bienpensance ?

Préférez-vous vous laisser coincer par ça ?

Tanguy

1 commentaire

  1. Bonsoir Aline,

    je viens de lire votre article qui est d’une actualité malheureusement bien réelle.
    je vois des personnes dans une grande souffrance actuellement à mon travail et
    elles n’osent pas sortir leurs crocs alors ce que ce serait vraiment ce qu’il faudrait faire.
    je vais leur faire lire votre blog qui regorge de vérités humaines qu’il serait bon que nous
    intégrions tous.
    Merci pour votre précieux travail.

    Alice

    Ps: J’ai beaucoup ri à la dernière image 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.