Jung : citations inspirantes

Publié le 22 mars 2015 dans Articles, Généralités sur le rêve | 2 Commentaires

Dans cet article je vous propose quelques citations inspirantes de Carl Gustav Jung, médecin et psychiatre suisse qui a accompli un fantastique travail d’exploration de la psyché humaine et du monde des rêves. Pour mieux comprendre la nature des rêves, je vous invite à méditer ses réflexions.

C. G. Jung

C. G. Jung

Citations inspirantes de Jung

« Les rêves ne sont pas des inventions intentionnelles et volontaires, mais au contraire des phénomènes naturels et qui ne diffèrent pas de ce qu’ils représentent.

Ils n’illusionnent pas, ne mentent pas, ne déforment ni ne maquillent ; au contraire, ils annoncent naïvement ce qu’ils sont et ce qu’ils pensent.
Ils ne sont agaçants et trompeurs que parce que nous ne les comprenons pas.
Ils n’utilisent aucun artifice pour dissimuler quelque chose ; ils disent ce qui constitue leur contenu à leur façon et aussi nettement que possible. Nous sommes à même de reconnaître pour quelle raison ils sont si originaux et si difficiles : l’expérience montre en effet, qu’ils s’efforcent toujours d’exprimer quelque chose que  le moi ne sait et ne comprend pas »

Ce petit texte montre plusieurs affirmations :

1 : les rêves ne sont pas des inventions intentionnelles et volontaires : ce n’est pas nous qui créons nos rêves,  ce n’est pas notre esprit, notre mental qui est capable de créer un rêve soit pour se faire plaisir, soit pour prouver quelque chose ou pour se défouler, évacuer des matériaux qui encombreraient notre intérieur. Les rêves ne sont pas une décharge, les rêves ne sont pas la poubelle de l’inconscient.

2 : ils sont des phénomènes naturels, comme la respiration, la circulation sanguine….

3 : ils ne diffèrent pas de ce qu’ils représentent, n’illusionnent pas, ne mentent pas, ne déforment ni ne maquillent : les rêves nous présentent la réalité de ce que nous vivons sans fard. Mais cela  n’empêche pas, pour comprendre ce qu’ils disent, de procéder à l’interprétation. Les rêves ne déforment pas la réalité, mais les images métaphoriques peuvent paraître bizarres : la bizarrerie est différente de la déformation : par exemple : rêver d’une maison inondée est bizarre, mais cela montre que dans la réalité, la personne est dans un trop plein d’émotions qui lui nuisent. Et en montrant une maison inondée, le rêve respecte la réalité.

4 : ils annoncent naïvement ce qu’ils sont et ce qu’ils pensent.
Naïvement : parce qu’ils utilisent des images fortes et croient que nous allons les croire, alors que l’homme bien souvent pas l’effort de comprendre le rêve qui ne cherche qu’à être compris.
Et pourtant, ils nous disent les choses telles qu’elles sont, ils sont un miroir exact de la réalité que nous vivons et dont nous n’avons pas conscience : ils viennent tirer la sonnette d’alarme et souvent, nous ne les écoutons pas. En cela, ils semblent faire preuve de naïveté.

Cette phrase est capitale pour comprendre l’importance de faire interpréter ses rêves : le rêve nous apprend toujours quelque chose que nous ne savons pas et qu’il est important que nous comprenions pour la bonne gestion de notre vie.

Quand Jung parle du moi, il parle de notre conscient, de ce dont nous avons conscience et qui guide notre vie.
Nous pouvons en toute bonne foi nous tromper sur l’interprétation à donner aux évènements que nous vivons, nous croire par exemple coupables ou responsable d’une situation qui n’est pas de notre fait. Au contraire le rêve peut nous indiquer que dans une situation de la veille nous n’avons pas donné notre maximum.
Il peut nous montrer par exemple que nous nous sommes retenus de protester parce que nous pensions que cela ferait mauvais effet ou n’aurait aucun effet, ou que nous n’étions pas dans une position qui nous autorisait à un tel comportement alors que nous avions là l’occasion rêvée d’affirmer notre identité, défendre notre point de vue au lieu de nous laisser marcher sur les pieds, d’exercer notre capacité à la dialectique.
Ou au contraire nous avons pu trop en dire, avoir senti le besoin de nous justifier ou de taire des informations qu’il aurait été bienvenu de révéler.

A celui qui donne trop, le rêve vient apprendre à donner moins et de façon plus judicieuse, à se reposer, et à celui qui ne donne pas assez, il vient apprendre à être plus généreux, plus combatif, plus dans l’action.

Le rêve vient équilibrer nos façons d’agir parfois disproportionnées. Il nous le montre par des métaphores appropriées : en cela, il ne ment pas, il est simple comme dans le rêve de l‘article précédent qui montrait une situation emmerdante sans détour.

Jung conseille à ses patients de prêter attention à leur rêves, car leur dit-il :  » L’obstacle, d’apparence insurmontable, auquel vous vous  heurtez doit être effectivement une difficulté insoluble, afin que vous ne continuiez pas à vous perdre dans la recherche  de remèdes dont l’inefficacité est démontrée d’avance. Vos rêves sont l’expression de votre nature subjective, c’est pourquoi ils peuvent vous révéler par quelle erreur d’attitude vous vous êtes fourvoyé dans une impasse« .

Là, Jung parle de la capacité thérapeutique des rêves : les rêves savent où vous en êtes : de façon extérieure, vous pouvez chercher des solutions à votre mal-être, mais le dynamisme qui sait ce qui vous convient se trouve à l’intérieur de vous et pas à l’extérieur.

Cela me fait penser au conte où deux grands sages se demandaient où cacher la vérité afin que l’homme ne s’en empare pas pour la galvauder et qui concluent : « Cachons la vérité à l’intérieur de l’homme, car là au moins il ne viendra pas la chercher ». On cherche souvent partout avant d’en arriver là. Alors qu’il s’agit du premier endroit où chercher.

Et encore : « Le rêve, extériorisation d’un processus psychique inconscient, involontaire, soustrait à l’influence consciente, représente la vérité, la réalité intérieure telle qu’elle est ; non pas telle que je la suppose ou que je la désire, mais bien telle qu’elle est. 

C’est pourquoi je me suis fixé comme règle de considérer tout d’abord les rêves comme on considère des manifestations physiologiques : si du sucre apparaît dans l’urine, c’est de sucre qu’il s’agit et non d’albumine ou d’urobiline de tel autre corps qui correspondrait peut-être mieux à mon attente.
C’est à dire qu’à mes yeux,  le rêve  est une donnée de valeur pour le diagnostic.
Dans un exemple que je viens de donner, le rêve nous fournit non seulement l’étiologie (la cause) de la névrose, mais aussi un pronostic et, ce qui est mieux encore, nous indique où doit intervenir le traitement« .

Là, Jung est encore plus direct en révélant les propriétés des rêves que les anciens avaient découvert il y a bien longtemps. (paragraphe : un peu d’histoire, où il est question des temples d’incubation et de la guérison dans l’Antiquité).

Et vous, comment considérez-vous les rêves ?

2 Commentaires

  1. Superbe cet article, c’est bien de le rappeler aux gens que ce que tu fais est basé sur la réalité.
    J’aime beaucoup l’explication qui dit que le rêve est l’extériorisation d’un processus psychique inconscient soustrait à l’influence consciente, représente la vérité, non pas telle que je la suppose ou que je la désire, mais bien telle qu’elle est.

    • Oui, les rêves parlent de choses réelles. Sous prétexte que les rêves se présentent sous des aspects incongrus, beaucoup de gens pensent que ce sont des fantaisies absurdes : pas du tout. Il suffit de se plonger dans une interprétation pour s’en rendre compte : ce sont des messages codés : comme pendant la guerre, quand la BBC disait : « les hirondelles volent bas » : sûr que ça avait l’air d’être n’importe quoi, et pourtant, ça parlait bien de choses réelles et précises : le rêve fonctionne de la même façon, bien qu’il possède en plus une dimension d’épaisseur qui agit vraiment sur notre côté émotionnel. C’est ce que j’expliquerai une autre fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.