La langue des oiseaux

Publié le 24 avril 2016 dans Articles, Ecriture, Généralités sur le rêve | 0 commentaire

La langue des oiseaux est la langue de l’Esprit. C’est une langue spirituelle.
En effet les oiseaux appartiennent au domaine de l’air, volatil, donc de l’esprit.
L’esprit fait passer un message qui fait sens.
La langue des oiseaux est un langage crypté qui permet de faire passer plusieurs messages en même temps. C’est un langage subtil.

De façon toute simple, c’est ce qui fait entendre dans lunette par exemple : lu net : c’est bien ce à quoi  nous aident les lunettes ! Le double-sens révèle le vrai sens.

Les alchimistes utilisaient la langue des oiseaux pour cacher leurs formules aux yeux du profane.

On raconte, je ne sais pas si c’est vrai, mais l’histoire est trop jolie, que certains verraient Diane de Poitiers dans la dame à la Licorne : pour trouver le sens non caché de cette représentation, il s’agit de décrypter : Diane est la déesse associée à la lune : la lune représente l’argent en tant que métal. Et dans Poitiers, on entend poids tiers : donc l’initié qui verra cette toile comprendra que l’oeuvre alchimique requiert un tiers du poids en argent. Ce qui est souligné par les 3 lunes d’argent au-dessus de la licorne.

La dame à la licorne : "A mon seul désir"

La dame à la licorne : « A mon seul désir »

Mais bon, les alchimistes ont utilisé ce procédé simplement parce que celui-ci existe naturellement en nous. Les humoristes le savent bien qui utilisent ce procédé à tour de bras ou plutôt de langue !
Revoir les sketchs de Raymond Devos.

L’esprit humain crée les mots selon l’usage, mais cet usage est sous-tendu par l’inconscient, qui tisse des liens invisibles qui relient des notions qui ne font pas forcément sens à première vue mais qui nous fait parfois dire ce qu’on ne voudrait pas : quand on fait un lapsus révélateur par exemple.

bedetheque.com

bedetheque.com

L’esprit humain, qui n’a pas de frontières (sauf quand il reste au niveau du front : de la réflexion mentale et rationnelle), est inspiré par l’inconscient, ou monde spirituel (dont on est inconscient)
Qu’est-ce que l’esprit humain s’il n’est inspiré de l’esprit divin, ce qui le rend à ses heures spirituel : d’un bon mot, on le dit : « comme c’est spirituel ! »

L’esprit voit dans la globalité, ce qui permet aux doubles et triples sens de faire leur apparition.
L’esprit joue avec les mots, se joue des mots pour faire entendre le sens. Il révèle le sens derrière les mots. Mais s’il y a du jeu sur les mots, le sens est beaucoup plus profond qu’un simple jeu de mots.

Les rêves qui sont à la fois alchimistes et souvent humoristes et qui appartiennent au monde de l’inconscient nous parlent aussi ce langage.
Les rêves alchimistes : transforment notre plomb en or.
Les rêves humoristes : humour vient d’humeur qui traite des émotions : les sketchs des humoristes sont inspirés de leurs humeurs, quand ils se font de la bile, traduisent leur colère, leur protestation….. : l’humour est aussi une alchimie qui permet de mettre les rancoeurs, les émotions négatives à distance, dans un second degré qui confine à la  joie et la jubilation.

bouger-manger-maigrir.centerblog.net

bouger-manger-maigrir.centerblog.net


Ne pas abuser des bonnes choses !

C’est pourquoi si l’humour fait du bien à l’âme, il est déconseillé d’en abuser. S’y installer pour ne plus en bouger, c’est comme se gaver de bonbons ou de bonne nourriture, ça empâte et ça fait mal aux dents, et quand on a les dents gâtées, on ne peut plus mordre ou croquer. Le risque, c’est la pirouette mentale superficielle qui fait perdre le sens.

Abuser de la langue des oiseaux rend oiseux ! 

Alors, attention, tout n’est pas jeu de mot dans les rêves, ils ne font pas de jeux de mots pour le plaisir de la performance, ils ne sont pas dans la tentation du mental de jouer avec et sur les mots : les rêves ne tricotent pas de tricostéryl, pansement pour tête cabossée, qu’a bossé seulement la forme.

Je me permets d’utiliser ce jeu de mot tricostéril, car c’est vraiment un mot qu’avait reçu une rêveuse dans un rêve fort long, mais qui montrait qu’elle tricotait ses idées de façon stérile, c’est à dire qu’elle était dans l’élucubration, se racontait des histoires !

J’ai aussi rencontré dans ce même rêve l’eau oxygénée : sauriez-vous deviner de quoi il s’agit ?
Et bien, l’eau oxygénée sert à soigner les plaies, enlever les boutons, c’est le premier sens qu’il faut voir, mais en plus on peut entendre l’eau occis gênée : l’émotion qui tue la gêne ou celle qui est gênée :
Et bien, la plaie de la rêveuse, c’était la timidité, et la façon de la soigner, c’était de se montrer spontanée, suivre ses élans, ainsi elle serait moins tentée de ruminer, de se raconter des histoires comme quoi tout le monde la regardait et la jugeait, elle ne serait plus gênée de se montrer aux autres comme elle était.

hinabitest.blogspot.com

hinabitest.blogspot.com

Dans oiseaux, on peut aussi entendre en lisant à l’envers : eaux soi : c’est à dire les émotions du Soi : c’est bien l’état dans lequel on se trouve qui transparaît derrière notre façon de parler qui rejaillit en langue des oiseaux : dans les lapsus par exemple. Mais pas que : quand on écrit, on se rend compte que les mots ne sont pas choisis au hasard.
Aussi dans les maladies qui sont le langage du corps (mal à die = mal à dire : ce qui ne s’exprime pas au dehors s’imprime dans notre chair). Comme le dit si bien Carl Gustav Jung : « ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même nous revient sous forme de destin ». On peut aussi l’entendre « mal à die » = mal à Dieu = j’ai mal à Dieu = Dieu me manque, j’ai besoin de descendre en moi pour le trouver, et la maladie est l’occasion de rentrer en soi, de couper avec le monde extérieur.

La façon d’écrire le rêve a de l’importance

C’est pourquoi la façon dont vous écrivez vos rêves a son importance : car le langage révèle le sens : écrivez vos rêves de façon spontanée, sans trop réfléchir à la formulation : la meilleure est celle qui vous vient dans l’instant quand vous pensez à votre rêve.

Mais ne pensez pas non plus que vos rêves ne parlent que par jeux de mots : non, ce qui compte en premier, c’est le sens général : le jeu de mots n’est qu’un plus s’il est pertinent. Il vient donner une touche supplémentaire, mais n’est jamais à interpréter en premier.
Il y a souvent des jeux de mots dans les noms propres et dans les mots un peu compliqués, ceux que le rêve vous donne alors qu’il aurait pu en employer un autre plus simple par exemple.

Alors notez vos rêves, qui sait si la découverte de jeux de mots issue de la langue des oiseaux n’allumera pas en vous l’étincelle interprétative.

Incoming search terms:

  • 3 lunes alchimie
  • Licorne langue oiseaux

0 commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. Nouveau rêve à interpréter (23) et langue des oiseaux | Faites interpréter vos rêves ! - […] continuer le chapitre de la langue des oiseaux, je vais vous parler un peu des figures de style :…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.