La peur de faire interpréter ses rêves

Publié le 11 septembre 2016 dans Articles, Généralités sur le rêve, Sur l'interprétation | 0 commentaire

Pouvez-vous comprendre, suite à mes articles sur le bien et le mal, que les gens aient peur de faire interpréter leurs rêves ? Eh oui, le rêve vient dire ce qui ne va pas. Le rêve vient souligner ce qui est à changer dans notre façon de faire, de penser, de réagir. Pour nous faire prendre une direction plus adaptée à notre nature, mais qui aime être remis en cause ? Qui aime s’entendre dire ce qu’il a à faire ?

lejournaldupeupledefrance.com

lejournaldupeupledefrance.com

Surtout qui aime devoir adopter le comportement qu’il cherche à tout prix à éviter, comme se mettre en colère s’il milite pour la paix, ou au contraire faire preuve de douceur en calmant ses critiques mal venues s’il a la dent acérée et l’intolérance revancharde ou encore une jalousie obsessionnelle ?

Les gens préfèrent qu’on leur dise des choses gentilles, qu’on leur dise que ça va passer, que ça va aller mieux demain. Or les rêves ne font pas ça.

Les rêves disent ce qui est. Ils sont les rares à dire la vérité sur ce qui est là au présent. Ils nous la présentent dans un miroir. Le miroir n’est pas toujours facile à accepter, mais il est si juste, si vrai qu’on ne peut qu’être confondu par tant de clairvoyance et de prévenance, car le rêve nous prévient, il vient à notre secours pour nous tirer des mauvais pas dans lesquels nous nous fourvoyons parfois à notre insu.

Alors oui, il faut de l’humilité pour accepter les messages du rêve. Il faut aussi savoir que le rêve aime dramatiser les situations, pour nous faire prendre conscience, pour nous alerter, pour que nous les prenions au sérieux.

C’est notamment le cas des cauchemars : un cauchemar est une alerte sérieuse qui vient dire stop à un comportement qui ne va pas du tout. Et c’est là qu’il est important de comprendre son rêve.

Je me souviens d’une femme qui m’avait invitée à venir parler des rêves chez elle, puis elle me dit qu’elle avait fait un horrible cauchemar : elle avait rêvé qu’elle soulevait son lit et que dessous, il y avait plein de vers en train de grouiller. Je lui ai proposer de l’aider à l’interpréter, ah mais non, elle n’a jamais voulu : son rêve était tellement horrible qu’elle préférait l’oublier et ne plus jamais en parler ! Je me demande finalement pourquoi elle me l’a raconté. A quoi cela a-t-il servi ? Et à quoi cela a-t-il servi que son rêve se fatigue à lui servir un tel scénario gratiné et alarmant si sa réaction est de surtout ne rien vouloir en savoir, et de vite refermer le couvercle.

Les gens sont étonnants, ils se posent des questions, ils veulent changer, ils  vont voir des psychanalystes ou autre thérapeutes qu’ils payent très chers afin que ces personnes qui ne les connaissent pas leur révèlent ce qui se passe en eux, alors que de ce qui les connait le mieux, ils ne veulent rien savoir.

La peur du changement

Oui il y a une grande peur. C’est la peur du changement. Contre ça, pas de remède : la vie est changement. La seule permanence, c’est l’impermanence !

elkalam.com

elkalam.com

Quelqu’un m’a dit qu’en tant qu’interprète je n’avais pas le beau rôle. Non, en effet, l’interprète est là pour traduire la pensée du rêve. Et ce qu’il a à dire n’est pas toujours agréable. Certaines personnes fuient ce qui leur est dit. Ne veulent plus jamais en entendre parler.

Et vous ? Aurez-vous ce courage de vous pencher pour écouter la petite voix des rêves ? Oh oui, elle est si ténue que parfois les rêves s’évaporent à peine la conscience diurne s’éveille. Il faut parfois faire un effort pour se souvenir. Et parfois au contraire, le rêve est là, le rêve est net. Il n’y a plus qu’à le cueillir pour l’écrire. Vous contenterez-vous de l’écrire ou oserez-vous aller plus loin en faisant la démarche de solliciter une interprétation, afin d’affronter le miroir de votre vérité intérieure ?

lesbeauxproverbes.com

lesbeauxproverbes.com

Il existe encore des combats de titans : affronter ses monstres intérieurs (ce qui est montré).
La meilleure arme ? L’humilité pour les accueillir, ne pas lutter, mais accepter.
C’est l’acceptation qui produit le changement : il n’y a rien d’autre à faire.

La meilleure arme, c’est rendre les armes. Se sentir désarmé. Tomber à genou (humilité) et rendre grâce.

tenzing.fr

tenzing.fr

Car ce qui est dit est tellement important, tellement précieux, tellement inestimable !

Un miroir n’est qu’un miroir : l’image renvoyée change si vous bougez, si vous changez.
C’est pourquoi lutter contre l’image que le rêve vous renvoie ne sert à rien. Ca ne la fera pas disparaître, au contraire, plus vous luttez contre et plus la résistance au changement la renforce.

Par contre, si vous êtes dans l’acceptation, vos rêves changent, ils vous félicitent et vous indiquent de nouvelles voies. Intérieurement, vous voilà baigné dans un bain de jouvence !

Et vous connaissez là, le bonheur de faire interpréter vos rêves !

Le bonheur de faire interpréter vos rêves 

Lorsque vous allez dans la direction qui vous correspond, vous ne faites plus de cauchemar. Vos rêves ne sont plus des rêves de remise en cause, mais des rêves de soutien, de félicitations, de promesses. Certains sous leur aspect étrange viennent vous montrer des opportunités que vous n’aviez pas vu, vous annoncer un tournant dans  votre vie. Un rêve peut par exemple conseiller de poursuivre dans une voie qui nous semble sans issue simplement parce que nous n’avons pas une vision d’ensemble de la situation, parce que nous ne connaissons pas l’avenir et les rêves si.

Un rêve par exemple m’avait fait remarqué une possibilité de travail sur une piste que j’étais prête à abandonnée, tandis qu’un entretien prometteur m’était montré sans suite. Et leur vision a été juste.

Et vous, vous en êtes où ? Quels genre de rêves recevez-vous ? Vous intriguent-ils ? Sollicitez-vous leur aide pour les questions qui vous tiennent à coeur ? Et comment comprenez-vous leur réponse ? Etes-vous prêt à solliciter une interprétation ?

En espérant que cette nuit vous porte conseil…..

0 commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les rêves et la maladie | Faites interpréter vos rêves ! - […] à mon article précédent, on comprend que si l’on évite de faire interpréter ses rêves par peur des remises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.