La projection

Publié le 3 juillet 2016 dans Articles, Généralités sur le rêve, Rêve, amour et sexe, Rêves interprétés | 2 Commentaires

Le rêve de l’article précédent nous montrait les illusions que l’on peut avoir sur soi : Clara était persuadée qu’elle était libre de dire non quand elle l’avait décidé. En réalité elle était dans la toute puissance de trop de gentillesse, incapable de dire non.

C’est pourquoi C. G. Jung dit :

« En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu’il nous voit bien différent de ce que nous croyons être ».

Le rêve nous aide à nous voir tel que nous sommes et nous aide à sortir des projections.

electronics.howstuffworks.com

electronics.howstuffworks.com

Clara ne reconnaissait pas sa propre incapacité, si bien qu’elle projetait sur le médecin de son rêve. Elle projetait même à l’intérieur du rêve !

C’est la projection : la capacité à faire endosser à l’autre ce que l’on refuse de voir chez soi.
On projette l’intérieur sur l’extérieur :

  • soit pour le rejeter : lorsqu’il s’agit d’un aspect de nous qui nous fait horreur, qui n’appartient pas à nos conceptions de la vie : par exemple, un bourreau de travail peut accuser l’autre de paresse, simplement parce qu’il refuse de prendre conscience de l’énergie qu’il met à procrastiner dans un certain domaine de sa vie, en se surchargeant de travail pour se donner l’illusion d’être très occupé, mais en réalité pour éviter de traiter une difficulté qu’il ne sait résoudre.Ou accuser l’autre de méchanceté pour ne pas voir la haine ou la colère que l’on refoule.
  • soit pour l’admirer : lorsqu’il s’agit d’un aspect de nous positif, mais que nous n’imaginons pas posséder : admiration pour un artiste par exemple. Nous n’avons aucune idée du talent qui pourrait s’exprimer à travers nous.

    Soyez à l’écoute de vos attirances et dégoûts. Qui sait ce qu’ils peuvent vous révéler.

formule140.tumblr.com

formule140.tumblr.com

Avec le rêve suivant, je vais à la fois vous donner un exemple de projection, et vous montrer la facilité avec laquelle on peut projeter ses désirs sur le rêve.
Le moyen d’éviter la projection, c’est l’effort d’objectivité.
C’est cet effort qui permet d’entrer dans l’interprétation en profondeur.

L’objectivité étant dans l’interprétation de rêves comme dans la vie, la base de neutralisation de l’énergie contenue dans la subjectivité de la projection.
C’est à dire qu’avec le rêve suivant, je vais faire coup double : vous révéler deux projections pour le prix d’une !

Ce rêve vient en outre compléter l’article sur la métaphore et les rêves érotiques.

Rêve de projection

Solange est une jeune femme très attirée par un homme. Elle lui a déjà demandé si cette attirance était réciproque : il lui a répondu oui mais qu’il était déjà pris et qu’il ne voulait pas perturber sa vie.

Et elle se demande si elle ne devrait pas lui demander une nouvelle fois, car vraiment, cela l’empêche de se concentrer sur son travail. Alors elle demande conseil à ses rêves. Et elle raconte.

Je le vois dans mon rêve, il marche sur un chemin, puis je vois une belle salade d’endive puis un jardin.

flickr.com

flickr.com

A votre avis, que lui dit le rêve ?

Le désir de Solange est si fort qu’elle pourrait projeter et se dire :

  • je le vois dans mon rêve  ! Si le rêve me le montre, c’est que c’est bon, il est pour moi :
  • il marche sur un chemin, il est en route, il vient vers moi.
  • la belle salade d’endive met en appétit : nous allons consommer. Nous n’en sommes qu’à l’entrée, au début, aux approches : je peux l’approcher.
  • et le jardin, c’est peut-être le paradis terrestre ou un bel avenir !

Quand on interprète un rêve sans aucune expérience, on pourrait croire ça, n’est-ce pas ?
Ca, c’est la première projection, celle que le rêveur fait sur son rêve quand celui-ci semble répondre à son désir.

Mais quand j’entre plus avant dans l’interprétation et demande à Solange comment est cet homme, ce qu’il fait dans le rêve, elle me répond qu’il se promène seul sur un chemin : elle n’est pas avec lui.
Pourquoi le voit-elle alors ?
Quand Solange me le décrit, nous nous rendons compte qu’il travaille dans le domaine où elle, Solange désire se lancer : elle le désire, mais elle n’ose pas vraiment !

Alors, c’est là où se situe la deuxième projection : comme elle n’ose pas se lancer vraiment, se contente de rêver, alors la vie la met en présence d’un homme qui lui agit dans le concret pour donner suite au même rêve qu’elle. Forcément, elle est attirée, mais ce qui l’attire, ce n’est pas cet homme en tant qu’homme (il lui dit non), mais sa capacité à réaliser ce qu’elle aimerait !

Alors cet homme qui s’avance seul sur son chemin représente son homme intérieur, son masculin, sa fore d’affirmation dans le monde extérieur, il lui montre qu’elle doit résolument aller de l’avant dans son projet, mais seule, comme lui.
C’est à dire qu’elle ne doit rien lui demander, mais continuer sa route, seule.
En plus, une qualité de cet homme est d’être réservé : et bien, c’est comme cela qu’elle doit agir : en restant réservée, c’est-à-dire ne pas retourner lui demander, car elle a déjà eu une réponse.

Mais le rêve ne se contente pas de lui dire ça, il lui en donne plus, avec la salade d’endive : l’endive est un légume blanc un peu vert, frais, cru, craquant, et amer, fait pour se nettoyer, se purger : il s’agit de se nourrir de quelque chose de frais, cru, craquant, fait pour se nettoyer.
Il s’agit qu’elle s’occupe de sa sexualité, ce qui la rafraîchira : la rendre plus fraîche, pimpante, craquante : même si elle éprouve une certaine amertume à exercer seule sa sexualité. Cela va la nettoyer, la purger de son désir larvé pour cet homme qui ne répond pas à ses voeux.

En plus, il y a un jeu de mots dans endive : en dive = en dieu, dans le divin : c’est-à-dire que le rêve lui conseille de s’occuper de sa sexualité elle-même, de le faire en pensant que la sexualité nettoie et qu’elle est un accès au divin. Cela va la maintenir en vie, vivante, joyeuse, dans la mouvance de la vie. Elle ne mourra pas d’amour, complètement désespérée et fixée sur un homme.

Ainsi, elle y gagnera en force et concentration pour s’occuper de ton travail. Et sera beaucoup moins tentée de contacter cet homme qui pour l’instant n’est pas disponible.

Et le jardin : elle aura cultivé sa nature, son domaine, pourra en récolter les fruits. Comme elle s’intéresse à l’agriculture biologique, ce jardin peut représenter ce qu’elle aura réalisé dans ce domaine.

Peut-être cet homme sera-t-il disponible par la suite puisqu’il n’est pas  insensible à elle, lui aussi éprouve quelque chose, mais pas pour l’instant : pour l’instant elle doit développer ses dons, travailler le domaine qui l’appelle.

Il est à remarquer que de plus en plus de femmes sont appelées à vivre cela : quitter la voie traditionnelle pour découvrir leur créativité et l’exercer.
Certaines le font naturellement, sont parfois mariées, mais pour d’autres, le mariage semble les fuir, ne pas être pour elles.
Cela expliquerait-il nombre de célibat ? D’où le nouveau mot créé : célibattantes, pour dire que le moment est venu pour les femmes d’exercer leur capacité d’entreprise, plutôt que de compter sur un mariage pour assurer leur statut.
C’est parfois douloureux, comme un enfantement dans la douleur du sacrifice de l’amour romantique tel qu’on le conçoit.
Mais c’est pour vivre une plénitude dans la réalisation de qui on est.

Et vous, si vous êtes une femme, où en êtes-vous de vos réalisations ? Comment se porte votre créativité ? 

 

2 Commentaires

  1. Merci beaucoup pour votre blog, il est formidable. Vos articles et vos interprétations de rêves sont passionnants et tellement parlants !
    Merci encore.

    Alice

    • Merci à vous. Merci pour vos encouragements bienvenus et votre intérêt pour les rêves. Et bienvenue sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.