Le corps est spirituel, les émotions aussi

Oui, le corps est spirituel. Je vous ai donné quelques pistes dans l’article précédent. Et il se trouve que je viens de découvrir le livre de Christian Flèche « Décodage biologique des problèmes digestifs ».

J’ai été stupéfaite de voir qu’il arrivait aux mêmes conclusions que ce que les rêves nous apprennent.

Et je vais me faire un plaisir de vous citer quelques passages : il commence en s’adressant au lecteur :

« Avant de vous laisser en compagnie de ce livre, c’est à dire de vous-même, sachez quel bien précieux sera une relation, une amitié, une famille, une civilisation du partage émotionnel, de la mise en expression de votre vie intérieure...!
Exprimer à chaque instant ce que vous ressentez vous donnera de surcroît le droit de ressentir ce que vous ressentez, de penser ce que vous pensez, de faire ce que vous faites, en un mot, d’être celle, celui que vous êtes.
Etre à la fois intime et en relation garantit notre santé bien mieux que ce que nous mangeons, l’endroit où nous habitons et ce que nous buvons !
« Ce qui purifie soigne et traite l’homme n’est pas ce qui entre en lui, mais ce qui en sort »…

Voilà qui est bien dit.

Mon exemplaire du livre de Christian Flèche

Le corps et les émotions

Ce sont les émotions qui nous rendent vivant. En effet, l’émotion est ce qui nous émeut, nous « é-meut »= nous fait bouger à l’extérieur. Le mouvement montre une animation. Ne plus bouger, rester statique ne nous rend pas vivant. Ainsi notre corps meurt peu à  peu, il se rigidifie, se statufie.

C’est à travers le corps que l’émotion se manifeste : c’est le corps qui bouge, qui manifeste l’émotion traversée.

Scission corps esprit

L’émotion guide le monde. La pensée aussi. Lorsque les deux sont en désaccord, l’esprit et l’émotion, alors naît un schisme, une contracture, une retenue qui s’imprime dans le corps et le fait souffrir, car il ne peut plus suivre son mouvement naturel. Ainsi naît la maladie.

Le livre de Christian Flèche regorge de ces exemples et je vais vous en livrer un que je trouve assez incroyable.

Exemple : l’histoire aberrante d’un dentiste :

« Monsieur X. a un cancer du rectum sigmoïde, un cancer du foie. Il est maigre. La première impression qu’il produit, c’est d’être dans la Gomme. Il me dit être chrétien, Et au fur et à mesure de l’entretien, la chose qui le choque le plus chez le Christ, ce sont les marchands du Temple qu’il a chassés. Il dit que là-dessus, Jésus a dû se tromper. On ne chasse pas les gens. Il faut être gentil.

Il est dentiste : il va limer l’agressivité de tous les patients qu’il rencontre. Et lui s’interdit d’être méchant. On peut l’écraser, on peut lui donner des coups de poing et si, à force de lui donner des coups de poing, on a mal aux mains, il viendra soigner les mains qui l’ont frappé. Il ne faut pas être agressif ; il est en danger de mort dans cet excès de Gomme.

Car sa conscience biologique est au niveau des dents, de l’agressivité. Même si c’est par négation, parce qu’il faut limer les dents, c’est malgré tout là-dessus qu’il met sa conscience.
Ce n’est pas quelqu’un d’agressif. C’est quelqu’un anti-agressif. Mais peu importe. Que l’on soit agressif ou contre l’agressivité, c’est la même focalisation,  C’est l’agressivité qui compte, et en toute chose, il cherche à n’être pas agressif et à éviter l’agressivité. Ce qui compte pour lui, c’est l’harmonie à tout prix.

L’harmonie mène à la solitude

Seulement, l’harmonie, ça mène à la solitude.
L’harmonie, en langage phonétique fait : art monie = l’art d’être seul.
Monie = monos = moine = étymologiquement vient du grec monachos = « célibataire, solitaire, unique », dérivé de « monos » = seul.

« Au nom de ma volonté d’être en harmonie avec le groupe, je me retrouve seul ». Parce que ce n’est pas réaliste : dès qu’il y a relation, il y a conflit potentiel.

youtube.com
access-com.fr

C’est la dure réalité de la vie sur cette terre : la dure réalité de la dualité du bien et du mal qui sont intimement liés. Dualité amour-haine, chaud-froid, joie-tristesse….. On passe par tous les états. Passer ne veut pas dire rester. 

Certaines personnes ne souhaitent vivre que le positif, chassent le négatif, ne veulent pas le voir. C’est complètement irréaliste !
Imaginez que vous deviez toujours rester au soleil sans jamais vous mettre à l’ombre, resté éveillé toute votre vie sans jamais dormir, qu’en diriez-vous ?

Voyez comme nous avons besoin des opposés qui sont comme des complémentaires.

Les émotions sont spirituelles

intemotionnelle.com

Le corps est spirituel, c’est à dire animé par l’esprit, et l’émotion qu’il manifeste l’est par conséquent aussi. L’un est indissociable de l’autre.

Aussi se sentir honteux d’éprouver certaines émotions est un non-sens. C’est ce que dit Jung : « La maladie arrive par le non-dit de ce qui remue à l’intérieur, par l’impossibilité de s’exprimer ».

Bon, toutes nos émotions ne sont pas socialement acceptées ou acceptables. Et c’est là où être soi-même prend tout son sens. Mais jusqu’où est-on prêt à manifester ce qui se passe en soi ? Car pleurer en public, engueuler quelqu’un, ce n’est pas toujours facile.
Il ne s’agit pas de manifester bruyamment et ostensiblement : non, mais déjà accueillir, au moins pour soi, reconnaître ce qui se passe en soi.
C’est déjà un grand pas. Et c’est ce que nous apprend le rêve de Martine.

Rêve de Martine

Martine est une jeune femme qui travaille bénévolement dans une association caritative. La veille du rêve, il y a eu une altercation entre deux membres de l’association. Et Martine est intervenue, donnant raison à l’un puis à l’autre.

La nuit, elle reçoit un rêve :

Je suis dans une station de train. Les gens viennent de monter. Le train est à quai. Je suis avec Leo, un prof qui a travaillé avec moi. 
Lui prend le wagon vers le début du train. Il semblerait qu’il est en 2018.
Je m’avance vers la droite et je monte plus vers 1880. 
En fait, on a choisi deux périodes différentes du temps en montant dans le train.

un train TGV dans une gare à l'arrêt
france3-regions-francetvinfo.fr

A votre avis, que lui dit son rêve de sa réaction face à cette altercation ?
Je vous laisse chercher un peu et je reviendrais vous donner la réponse dans le prochain article.

Si vous avez des pistes, mettez-les dans les commentaires.

 

CatégoriesNon classé

5 réponses sur “Le corps est spirituel, les émotions aussi”

  1. Je dirai qu’elle veut retourner dans le passé car elle n’est pas contente de son choix d’action pendant l’altercation de la veille.
    Retour vers le passé. Pouvoir tout recommencer.

    1. Merci Mercedes de vous être lancée : vous dites qu’elle désire retourner dans le passé pour faire autrement. Non, le rêve montre ce qu’elle fait vraiment : en effet, elle retourne dans le passé quand elle intervient. Et le rêve montre qu’en effet, intervenir ne va pas. Vous l’avez bien senti. Mais pour comprendre pourquoi, il s’agit de regarder les dates, les chiffres : en relation avec le Yi-King.

  2. Bonjour Aline ,

    je découvre votre publication à la suite de l’envoie de votre mail . Je n’ai donc aucune idée de votre analyse !
    Je suis époustouflée , car le rêve de Martine aurait tout aussi bien pu m’être destiné .
    Pour moi le train symbolise les  » futurs possibles  » de la VIE .
    Le prof LEO à l’avant du train m’évoque le réseau LEO :
    Il s’agit avant tout d’un site internet destiné à ceux qui s’interrogent. Il est basé sur un concept de recherche, d’échange et de diffusion d’informations

    une concordance entre Noé – Néo – Leo qui nous indiquerait le renouveau, un futur alternatif. Leo est le nom latin de la constellation du Lion

    « La Conscience, qui ne se limite pas à un temps linéaire ou à un espace délimité ne se cantonne pas non-plus à une seule expérience. Ainsi plusieurs « nous-mêmes » existent sur différentes lignes temporelles et interagissent simultanément. Et comme (selon cette vision linéaire de 3ème dimension) notre cycle d’incarnation humaine débute sous forme SDS ( Service de Soi ) donc prédatrice, cela signifie que le « prédateur-nous-mêmes » dans le passé n’est pas séparé de nous dans le présent. Toutes nos existences cheminent conjointement sur différents plans et en fonction de l’évolution de « La » Conscience qui les englobe, elles s’orienteront vers l’un ou l’autre des futurs possibles. » Réseau LEO

    PHILIPPE Guillemant explique aussi le principe de rétro-causalité !

    L’En-Quêteur est celui qui mène l’enquête tout d’abord en son propre laboratoire. Il prend conscience de l’omniprésence du prédateur interdimensionnel en sa propre psyché, et à force d’expériences, parvient à s’en faire un allier qui va lui-même le guider vers la porte de sortie. ( l’épopée de la conscience ) .

    Il me semblait important de trouver les évènements marquants de 1880 :

    -En 1880, Auguste Rodin,réalise le premier modelage en plâtre de son célèbre « Penseur ».

    -Le 16 juin 1880, NAISSANCE d’ Alice Bailey,Célèbre pour être l’une des fondatrices du mouvement New Age .On lui doit la « Conscience de l’Atome » en 1922, ou encore « De l’intellect à l’intuition » en 1932.

    -En mémoire de la prise de la Bastille, symbole du début de la révolution et de la chute de la monarchie, le gouvernement fixe la date de la fête nationale au 14 juillet.

    Si ce rêve m’était destiné , il me conforterait dans le fait qu’aujourd’hui en 2018 , si nous souhaitons changer la trajectoire de notre futur probable ,il importe de revisiter les concepts  » Amour et Lumière  » que promulgue le New Age et de les dépasser , le penseur de Rodin invite à faire preuve de discernement , la commémoration de la prise de la Bastille nous rappelle qu’il est possible de se libérer contre l’oppresseur .

    Le rêve de Martine illustre si parfaitement ma quête actuelle , qu’il me semblait utile de partager mon ressenti .

    Cordialement

    1. Et bien, ce qu’on peut dire, Alice, c’est qu’à la lecture de ce rêve, votre mental a été suractivé et carbure telle une locomotive lancée sur des rails, déconnectée du réel du rêve.
      Déjà, vous prenez ce rêve pour vous, alors qu’il ne vous est nullement adressé. Ensuite vous voyez du sens parce qu’un personnage s’appelle Léo : ce n’est qu’un nom d’emprunt, quand je mets le rêve de quelqu’un sur mon blog, je change les noms.
      Ensuite, vous faites des liens qui montrent que vous vous pensez une grande intellectuelle cultivée : les rêves sont tout sauf intellectuels : ce n’est pas avec cet outil qu’il se comprennent.
      Votre réponse montre le contraire de ce qu’est une interprétation de rêves, elle montre ce qu’il ne faut pas faire.
      J’imagine que vous avez pris plaisir à écrire ce que vous avez écrit, oui, vous vous êtes fait plaisir toute seule, mais cela n’a rien à voir avec l’exercice demandé.
      Attendez le prochain article pour comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.