Le travail d’interprète

Publié le 24 mai 2016 dans Articles, Conseils pratiques rêves, Sur l'interprétation | 2 Commentaires

Qu’est-ce que le travail d’interprète ?
Vous êtes-vous posé la question ?

Régulièrement, que ce soit sur internet ou dans la vie réelle, des gens me confient leur rêve, mais ils voudraient que de ma bouche sorte une interprétation miraculeuse, comme un cadeau déjà emballé, ça, ça les emballe ! Eh non, l’interprétation n’est pas de la voyance.

rudy-voyance.com

rudy-voyance.com

L’interprète de rêve n’est pas non plus un interprète de conférence qui traduit simultanément ce qui est dit, à peine cela est-il est dit, interprète capable de jongler dans les deux langues de façon naturelle.

cpic.ch

cpic.ch

Hé non, la langue des rêves n’est pas une langue étrangère ordinaire : le traducteur simultané sait parler couramment les deux langues, on le dit bilangue, mais personne ne sait parler la langue des rêves, à part les rêves eux-même.

Le métier d’interprète

C’est un métier méconnu, qui gagne à être connu et reconnu !

L’interprétation de rêve est un travail d’enquête où l’on se met en quête de résoudre l’énigme posée par les images de rêve, qui sont incompréhensibles au premier abord.

capdel.fr

capdel.fr

C’est ce qui rend ce travail exigeant et très difficile, car rien n’est connu d’avance. On avance en terrain vierge, inconnu, à défricher et déchiffrer, on y va pas à pas, à tâtons. Aucun rêve n’est identique, même si certaines situations oniriques peuvent se ressembler : elles n’ont pas de signification universelle. Il n’y a pas de chemin tracé dans les rêves. On bute à chaque pas, rien n’est évident, on avance en aveugle.

Il existe heureusement plusieurs outils : un esprit logique et un esprit intuitif, aussi développés l’un que l’autre.

Le voyant travaillera essentiellement avec l’intuition : il aura des flashes et ne cherchera pas plus loin.

L’enquêteur de police, qui résout une énigme, travaillera essentiellement avec son esprit logique et déductif. L’intuition, même s’il en a, ne sera pas son outil principal. Il la fera plutôt taire pour comprendre les tenants et les aboutissants de façon logique.

Utiliser ses deux cerveaux !

L’interprète de rêve, lui, devra être capable d’utiliser aussi bien l’intuition que l’esprit logique, mais pas de façon alternée, non, en même temps, de façon simultanée. C’est cela la plus grande difficulté, car logique et intuition ne font pas bon ménage, se repoussent l’une l’autre, j’ai déjà parlé de l’inimité du conscient et de l’inconscient. Il s’agit de voyager dans les deux mondes en même temps. Et ce n’est pas facile : car chaque rêve est différent : chaque rêve nous fait découvrir un monde différent, comme une forêt vierge sans aucun chemin tracé à l’intérieur.

canstockphoto.fr

canstockphoto.fr

On avance pas à pas sur ce terrain vierge, inconnu, à défricher et déchiffrer. On bute à chaque pas, rien n’est évident, on avance en aveugle. Et pourtant, c’est en cherchant qu’on trouve le fils conducteur, celui qui mène à l’or des rêves, à leur valeur inestimable et inaltérable.

Pour cela, il y a encore un autre outil, une méthode d’investigation qui permet de faire émerger le sens du rêve chez le rêveur.

La technique de l’interview

Il s’agit d’une méthode d’investigation que l’on nomme la technique de l’interview.
Elle a été mise au point par Gayle Delaney. Christiane Riedel l’utilise et me l’a enseignée.

C’est une méthode qui a fait ses preuves, bien que comme toute méthode, il faille parfois l’abandonner.

Elle consiste à poser certaines questions au rêveur qui vont favoriser l’émergence de la compréhension du rêve chez celui-ci. Elle va permettre en premier lieu de révéler de quel événement, circonstance dans la vie du rêveur il s’agit. Et va permettre ensuite de circuler au sein même des différentes images qui composent le scénario de rêve.

recruiterbox.com

recruiterbox.com

Il s’agit d’un protocole de questions à poser au rêveur concernant les images du rêve : il s’agit de demander au rêveur de décrire les images avec ses mots à lui, puis de reprendre ces mots pour lui demander à quoi ça lui fait penser à l’intérieur ou l’extérieur de lui en relation à ce qu’il a vécu la veille.
Cette façon de procéder court-circuite le mental du rêveur qui a soudain l’intuition de la réponse.

Le rêveur a donc la révélation de la situation que le rêve a choisi de traiter, mais c’est à l’interprète que revient de faire la synthèse de tous les éléments en présence, un peu comme dans une enquête policière.

La première intuition concerne l’événement de la veille que vient revisiter le rêve.
C’est à partir de lui qu’un sujet va être développé.
Pour être sûr qu’il s’agit de cet événement, on procède à des vérifications. Pour ça on reprend tous les termes du rêveur pour être sûr qu’il y a bien adéquation.

Un pas important est accompli, mais qui ne suffit pas. Il s’agit ensuite d’entrer dans le scénario, comprendre ce que veut dire le rêve. Pour cela, bien connaître le monde des rêves qui n’a pas le même fonctionnement que nous. Il s’agit donc de développer une culture du rêve qui s’enrichit d’une culture générale approfondie, car le rêve peut faire référence à des domaines avec lesquels on n’est pas familier.

L’interprète doit ensuite relier tous les éléments du rêve. Il faut savoir qu’un rêve ne traite que d’un seul sujet à la fois, mais si le rêve est  long, il le fait de façon approfondie et il s’agit de comprendre cette pensée élaborée, avec les tenants et les aboutissants. Il s’agit de vérifier que tout est bien logique dans l’irrationalité du rêve. Il s’agit de comprendre comment toutes les pièces du puzzle s’imbriquent les unes avec les autres.

infoetsecret.com

infoetsecret.com

Il ne s’agit pas seulement de déchiffrer le rêve : mais aussi de comprendre pourquoi le rêve vient dire ce qu’il dit au rêveur en ce moment là. Quelle conclusion le rêveur doit-il en déduire pour sa vie, comment va-t-il mettre les conseils du rêve en application. Le rêve peut donner clairement des conseils ou laisser le rêveur tirer lui même les conclusions. Le rôle de l’interprète est d’aider le rêveur à faire la démarche jusqu’au bout.

L’interprète doit aussi avoir une connaissance approfondie de la vie humaine et de ses difficultés pour accompagner le rêveur dans cette démarche. Il doit avoir lui-même vécu des épreuves, et en général celui qui choisit cette voie y a été plongé, parfois très tôt. La voie des rêves est une voie initiatique, un cheminement qui mène au coeur de soi-même.

J’espère que vous comprendrez combien l’interprétation de rêve est un travail difficile qui demande beaucoup de temps, d’investissement et d’énergie.

Au début on peut mettre plusieurs jours pour comprendre un rêve, en travaillant plusieurs heures par jour dessus.
Ensuite, on va plus vite, mais si l’on veut comprendre un rêve en profondeur, il faut toujours compter plusieurs heures. Surtout si l’on rédige. Bien sûr, il arrive que la compréhension soit immédiate, lorsque l’on connait bien les rêves, lorsque la compréhension est donnée par l’intuition : ensuite il s’agit de vérifier.

futura-sciences.com

futura-sciences.com

Pour les rêves que j’ai mis sur le blog, j’ai passé du temps à les remettre en forme, à les simplifier, j’ai élagué les phases intermédiaires dans lesquelles on patauge, parfois on se trompe, on revient en arrière, on recommence jusqu’à ce qu’on trouve.
Vous présenter une interprétation de rêves aboutie et résumée peut donner l’illusion qu’interpréter est facile et va tout seul, que ça coule de source, et bien non, c’est du travail.

Eh oui ! Dans notre monde qui cherche à tout simplifier par commodité, l’interprétation de rêve peut paraître comme un ovni, car elle demande beaucoup d’effort.
Un effort d’un genre particulier : fait à la fois de concentration et d’attention flottante : en même temps !
La concentration pour ne pas perdre le fil, pour vérifier que tout est logique, s’enchaîne bien, et l’attention flottante pour capter les intuitions : pour entendre la langue des oiseaux dans les mots par exemple !

Et en plus, il s’agit de faire un travail d’élaboration de la pensée pour faire un mix de tout ça et coller au réel.
Car il ne s’agit pas de faire une interprétation qui n’ait qu’un sens général, mais qui réponde à une situation précise.

En d’autres mots :

L’interprétation est un art très difficile, et pourtant, c’est en cherchant que l’on trouve le fils conducteur.
Et ce fil mène à l’or des rêves. L’or des rêves se trouve comme l’or physique, dans l’eau, l’eau des émotions, l’eau de la vie concrète faite parfois de larmes aussi.

www.linkedin.com

www.linkedin.com

L’interprète est un pionnier du nouveau monde. C’est un chercheur d’or. Il trouve le filon à exploiter sur le terrain du rêveur qui l’a mandaté afin d’enrichir celui-ci d’une con-naissance nouvelle qui vaut de l’or ! Cette connaissance transforme la matière brute et ingrate dont nous sommes fait en un tissu de soie subtil. C’est la transsubstantiation ou échange de matière entre le divin et l’humain.

C’est l’or obtenu à partir de notre plomb, magma lourd qui plombe notre vie, transmuté par l’interprétation qui allège l’intérieur, le raffine, le rend subtil et rayonnant.

L’interprète est un inter prêtre qui fait le pont entre l’humain et le divin (le rêveur et son rêve), sa fonction est de révéler le sens voilé des rêves, soulever le voile du mystère sacré qui se présente sous une forme absurde, grossière parfois, un matériau qui semble inepte, inutilisable pour notre conscient rationnel.
Un peu comme le diamant pris dans sa gangue noire. Il ne devient précieux qu’une fois libéré de sa coque et taillé par un orfèvre.
L’interprète est l’orfèvre qui cisèle l’interprétation pour rendre sa beauté visible au rêveur.

fr.wilipedia.fr

diamant dans une gangue : fr.wilipedia.fr

L’interprète est le sourcier qui sonde le terrain et indique les puits, appuis qui permettent au rêveur épuisé de se ressourcer, d’y puiser de nouvelles forces.

C’est un travail sacré, qui passe par l’humain et s’incarne en lui.

image Graal

 

Alors, êtes-vous prêt à découvrir l’interprétation ?

 

 

 

 

Incoming search terms:

  • reve technique interview

2 Commentaires

  1. Excellent article, très juste. De plus, il est très bien écrit, très clair. Enfin, je l’ai trouvé passionnant.

    Merci Aline de faire ainsi connaitre la valeur du travail de l’interprète – inter-prêtre.
    Christiane

    • Merci Christiane ! Oui, le travail d’interprète est difficile, tu en sais quelque chose. Et encore je n’ai pas parlé du travail de préparation du rêve avant la consultation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.