Le Yi-King (2)

Publié le 31 janvier 2017 dans Articles, Généralités sur le rêve, Yi-King | 0 commentaire

Dans l’article précédent je vous ai présenté le Yi-King comme aide à l’interprétation des chiffres des rêves.

Le Yi-King est aussi appelé « Livre des transformations », car c’est un livre qui permet de transformer sa vie en accord avec le monde intérieur et ce qui est demandé au moment présent. Les transformations parlent aussi d’une transformation dans l’écriture même des hexagrammes du Yi-King.

Je vous ai parlé de chiffres, mais ces chiffres représentent la classification des chapitres dont parle le Yi-King : il y a 64 chapitres ou hexagrammes, ou encore situation de vie générale. Chaque hexagramme est formé par 6 lignes. Chaque ligne pouvant s’écrire de 4 façons différentes.

Dans la tradition chinoise, le Yi-King est utilisé comme oracle. On pose une question et pour obtenir une réponse, on utilise des baguettes. Le procédé des baguettes semblant long et fastidieux, on l’a remplacé, surtout en Occident, par des pièces de monnaie. Il suffit de trois pièces que l’on lance ensemble, après avoir déterminé quelle valeur accorder à pile ou face.

Yi-King mode d’emploi

En général on utilise 3 pièces de 2 euros ou 20 cts, afin de donner la valeur 2 à pile et 3 à face, de façon à obtenir en lançant les trois pièces, un 6, un 7, un 8 ou un 9.

Ces 4 chiffres différents que l’on obtient en lançant les dés représentent les 4 façons différentes dont s’écrivent les lignes :
– le 6 et le 8, pairs, s’écrivent en ligne brisée : __  __, on ajoute au 6 une croix : __x__
– le 7 et le 9, impairs, s’écrivent en ligne droite : ____ , on ajoute au 9 un cercle : __0__

Le 6 et le 8, pairs, représentent le féminin, et s’écrivent donc en ligne brisée, qui laisse un espace entre deux traits, marquant ainsi la brisure de la vulnérabilité, la réceptivité du féminin, là où le 7 et le 9, masculin, s’écrivent d’un seul trait.
Le 6 et le 9, sont le résultat d’une répétition : 6 = 3 traits de 2 et 9 = 3 traits de 3, si bien qu’il portent un signe particulier : une croix pour le 6 et un cercle pour le 9. Le cercle représente-t-il celui de la totalité ou de la nouvelle naissance ?

On lance donc 6 fois les pièces, de façon à obtenir 6 traits de valeurs différentes.
On trace les traits en plaçant le premier trait en bas, et en montant jusqu’à obtenir 6 traits.
Ces 6 traits composent deux trigrammes. Chacun de ces trigrammes portant un nom chinois :

On voit dans le dessin ci-dessus que le trigramme ou trois traits plein du haut à gauche s’appelle K’ien et représente la pure énergie masculine, là où K’ouen, en bas à droite représente par ses traits coupés la pure énergie féminine et réceptive.

C’est la position des traits qui détermine le sens de l’hexagramme. Les traits pleins représentent la force, la solidité, l’action directe là où les traits coupés représentent la réceptivité, la vulnérabilité, la perméabilité. Leur combinaison simple et multiple donne le sens de toutes les situations humaines.
En effet, lorsque le trait est égal à 6 ou 9, il colore l’hexagramme d’une note particulière, si bien qu’il n’y a pas 64 hexagrammes, mais bien plutôt 64 x 7 = 448 combinaisons plus tous les cas où l’hexagramme est composé de plusieurs 6 ou de plusieurs 9.

 

On voit dans le tableau ci-dessus qu’un hexagramme est composé de deux trigrammes, un inférieur qui correspond au premier jet de dés, et un supérieur composé des derniers jetés de dés.

Et l’on observe que le n°1 est formé de six traits pleins et appelé le Créateur et il représente une pure énergie d’action, il est temps d’entreprendre.

Par contre, le n°2 est formé de six traits brisés et appelé le Réceptif et il représente une pure énergie réceptive féminine : il est temps de ressentir.

Donc chaque fois que vous tirez un Yi-King, vous favorisez l’éclaircissement d’une situation au niveau de son énergie. Vous pouvez demander s’il est temps pour vous d’entreprendre une action à tel sujet ou au contraire attendre. Et les réponses du Yi-King sont en accord avec la situation que vous êtes en train de vivre : le Yi-King n’est pas un livre de divination pour l’avenir, mais un moyen pour comprendre l’enjeu d’une situation au présent. Ce qui est souvent très utile et précieux et évite nombre de bêtises.

Une fois le fonctionnement du Yi-King expliqué, disons de façon schématique et simplifié, je vous présenterai le sens des hexagrammes dans un prochain article.

Si le sujet vous intéresse je ne peux que vous conseiller de vous procurer l’ouvrage.

Incoming search terms:

  • www yi king com/cite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.