Le Yi-King et les nombres du rêve (5)

Publié le 3 avril 2017 dans Articles, Généralités sur le rêve, Rêves interprétés, Sur l'interprétation, Yi-King | 0 commentaire

Le sens des nombres du rêve en dehors du Yi-King

Après vous avoir parlé des premiers nombres en relation avec le Yi-King, je voudrais revenir sur certains d’entre eux, qui peuvent avoir un sens bien différent de celui donné par le Yi-King, selon ce dont parle le rêve.

expression-anglais

Le nombre 2 peut tout simplement signifier qu’il y aura deux possibilités. Ou encore ce peut être une façon de doubler le message pour vous assurer que vous n’avez pas la berlue, car le rêve vous parle de quelque chose dont vous n’êtes pas sûr. Par exemple, voir deux personnes sans qu’il y ait d’autre raison, peut insister sur une façon d’être dont vous n’avez pas conscience, dont vous doutez.

Mais il peut aussi s’agir du couple, de la relation à l’autre.

Voici à ce sujet le rêve qu’avait reçu Chantal qui venait de rencontrer Bernard.
Elle rêvait qu’elle conduisait une 205. 

205 : on peut entendre : 2 sans 5 = le 2 représente le couple et le 5 est celui du Yi-King qui signifie l’attente, qui demande de ne pas intervenir, mais attendre que les choses se fassent sans rien bousculer.
Alors le 205 = le couple sans attendre. C’est à dire qu’à peine Chantal venait de rencontrer Bernard qu’elle se voyait déjà en couple avec lui ! Sans attendre de passer des étapes, de laisser la relation mûrir !
La 205 est une voiture, elle représente une façon de se conduire automatique.
On peut dire que Chantal est comme certaines femmes qui ont le réflexe, quand elles rencontrent un homme, de privilégier la relation et de vouloir s’engager tout de suite, mais le rêve vient souligner et lui enseigner que ce n’est pas juste. 

topito.com

 

Le nombre 3 peut se référer à l’intellect, au mental. Le 3ème étage parle du niveau mental, de la réflexion, souvent négative, pas assez proche du sol, déconnectée du ressenti, des sensations, de l’instinct.

Le nombre 4 peut parler de stabilité : quatre piliers qui supportent quelque chose. Il est en relation avec le carré, ce qui est carré, bien défini, stable, la structure.
Il peut aussi représenter le niveau 4, celui de l’unité, dont je vous ai déjà parlé dans l’article sur le passage du 3 au 4 , lorsque l’on passe de l’emprise du mental à l’intégration des contraires en soi, signe de stabilité et d’unité intérieure. On voit que ce 4 là est complètement différent de celui du Yi-King qui demande de suivre un maître ou une méthode pour justement trouver une marche à suivre stable, mais cette marche à suivre n’est pas issue de notre expérience puisque justement de l’expérience on manque. C’est bien la compréhension de l’ensemble du rêve qui fera émerger le sens de ce 4, ce qui n’est pas toujours évident.

Le nombre 6 peut parler de sexe (prononciation allemande du 6 : sechs). Le S de six ou de sexe rappelant le S du serpent de la kundalini ou du caducée. Dans le Tarot de Marseille, le six est en relation avec la lame « l’Amoureux » qui hésite entre deux choix, ce qui rappelle le conflit du Yi-King. Et les numérologues y voient aussi l’amour !

Le nombre 7 peut aussi être considéré comme un nombre spirituel, qui parle de sagesse……

Le nombre 8 s’écrit comme l’infini. Il est remarquable que dans toutes les langues le chiffre 8 soit associé à la nuit : N-uit = huit. N-ight = eight. N-acht = acht. N-otte = otto….
Dans la nuit, on dort en principe 8 heures : c’est ce que semble dire le mot lui-même, dans toutes les langues (enfin, beaucoup, je ne les connais pas toutes, à vous de vérifier !).

On peut s’interroger sur la répétition de ce N devant le huit : le N, nombre mathématique indéterminé, chaque nuit, la énième nuit, qui se répète à l’infini.

Le nombre 9 peut parler de ce qui est neuf, ce qui est comme un oeuf (un 9), dont une nouvelle vie va éclore. On retrouve là le goût des rêves pour les jeux de mots.

Ensuite, si par exemple, vous voyez dans votre rêve, un enfant de dix ans : puisque l’enfant a mis dix ans à se développer,  il s’agit de voir ce qu’il s’est passé pour vous il y a dix ans, ce que vous avez commencé à développer à ce moment-là. Si cela ne vous dit rien et selon le sens du rêve, il pourrait s’agir d’une capacité à être comme un enfant, par exemple spontané et confiant, ou alors d’un comportement infantile et nuisible à changer.

Au sujet de l’amour des rêves pour les jeux de mots, Lili s’est réveillée avec une courte image de rêve :

Elle se voyait simplement tendre un billet de 500 euros en l’air, plutôt en haut à droite, pour le donner.

fr.dreamstime.com

La région en haut à droite marque dans les rêves la région de la pensée organisée, de la réflexion : cela veut dire que la veille, Lili aurait accordé une grande valeur (500 euros) à sa réflexion. Pour Lili, la seule réflexion qui mérite d’être soulignée s’est passée la nuit, juste avant son rêve. En effet, la nuit, elle a eu une insomnie pendant laquelle elle a touché un endroit de son corps malade, des images lui sont venues et elle a soudain compris le sens de sa maladie. 

Il s’agit maintenant d’examiner de plus près en quoi consiste cette valeur, ce que signifient ces 500. 
Si l’on se réfère au Yi-King : on peut se tourner vers le 5 qui représente l’attente : une attente multipliée par cent ? Oui, elle y a longtemps qu’elle cherche le sens de son mal, il lui est déjà venu des pistes, mais rien d’aussi clair que l’image qu’elle vient de recevoir : sa patience a été récompensée, cela s’est fait tout seul, elle n’a pas eu besoin de faire un travail spécial : c’est venu au bon moment pour elle qui a su attendre, prendre son mal en patience ! 

Mais n’y aurait-il pas un jeu de mots aussi ?

500 : 5 sans, 5 sang… ah ! Les cinq sens ! 
En effet : Lili a touché l’endroit malade (sens du toucher), et elle a soudain eu la vision (sens de la vue) d’un tube creux qui joignait la tête à son corps, avec cette excroissance liée à son mal accroché à ce tube, mais en train de partir. 
Elle a compris (sens de l’ouie = entendre, comprendre) que le tube était ce qui permettait aux inspirations qui viennent de l’esprit de descendre dans le corps pour être réalisées, et que cette excroissance était un noeud qui obstruait ce tube et qui l’empêchait d’être créative, de mettre ses inspirations en application.
Elle a senti (sens de l’odorat = le nez, le flair) que ce noeud était dû au fait de tergiverser, préférer faire comme si de rien n’était, ne pas montrer ce qui lui faisait plaisir, ne surtout pas bouger, pas se montrer….
Elle a goûté (sens du goût = elle a apprécié, s’est réjouie) cette révélation qui l’a soudain délivrée d’un poids. 
On peut rajouter qu’elle a aussi été touchée par cette révélation au plus profond d’elle, qu’elle en a eu de la gratitude. 

Voilà j’espère que cette leçon sur les nombres vous a plu. Et que vous regarderez les nombres de vos rêves autrement !

0 commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le rêve de Claude : rêve prémonitoire ? | Faites interpréter vos rêves ! - […] Non, le rêve est plus subtil. Il veut que Claude prenne conscience qu’il a 56 ans, c’est à dire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.