Les émotions sont spirituelles : Le rêve de Martine

Et bien, avez-vous trouvé le sens du rêve de Martine qui vient nous éclairer sur le sens des émotions ?
Voilà comme promis à l’article précédent, son interprétation.
Je vous rappelle la situation :

Martine est une jeune femme qui travaille bénévolement dans une association caritative. La veille du rêve, il y a eu une altercation entre deux membres de l’association. Et Martine est intervenue, donnant raison à l’un puis à l’autre.La nuit, elle reçoit un rêve :

Rêve de Martine

Je suis dans une station de train. Les gens viennent de monter. Le train est à quai. Je suis avec Leo, un prof qui a travaillé avec moi. 
Lui prend le wagon vers le début du train. Il semblerait qu’il est en 2018.
Je m’avance vers la droite et je monte plus vers 1880. 
En fait, on a choisit deux périodes différentes du temps en montant dans le train.

TGV fleuri en gare, à l'arrêt
TGV l’Océane

Interprétation

A votre avis, que lui dit son rêve de sa réaction émotionnelle face à cette altercation ?
Ce rêve montre deux personnages qui prennent des directions opposées.
Entrons de façon plus précise dans la compréhension du rêve.

Il s’agit d’une gare TGV, me dit Martine. Le TGV est un moyen de transport rapide, collectif, lancé à grande allure sur des rails. Et cela lui fait penser à l’altercation vécue la veille dans l’association humanitaire où elle travaille : en effet, les deux protagonistes, dont le directeur, étaient bien dans un transport lancés sur des rails à grande allure, tous deux ensemble, c’est à dire collectivement et en plus, cela se passe dans un collectif.

Leo est un professeur gentil, bienveillant, bosseur, à l’écoute, qui tient compte de ce que les gens disent, honnête. Il représente le côté bienveillant de Martine, gentille avec les gens de l’association, bosseuse, à l ‘écoute de ce qui se passe, qui tient compte de ce qui se dit dans la chamaillerie, honnête (elle reconnait que cela crée en elle des émotions, que ça la perturbe de les entendre se disputer)

Leo va d’un côté et elle de l’autre : le rêve montre qu’il y a en elle deux aspects opposés.
Un côté d’elle va à gauche et à l’avant du train. Il représente son mouvement intérieur.
Et elle va à droite, et au fond, à l’arrière. C’est sa façon d’agir dans le monde extérieur.

Elle a un mouvement intérieur qui correspond au moment présent (2018). C’est à dire qu’elle vit l’émotion qu’elle ressent dans l’instant, sans se poser de question. Tandis que son action dans le monde extérieur la fait rétrograder dans le temps (1880).
En montant, c’est à dire en se hissant en hauteur, loin de la terre, elle devient mentale, rétrograde dans le temps, c’est à dire réfléchit, revient sur ce qui s’est passé et n’est plus dans le moment présent.

Révision du Yi-King : 2018

Maintenant, nous allons examiner ces dates qui donnent des indications importantes, en relation avec le Yi-King, ce qui fait faire une révision.

yi-king
yi-king : le livre jaune, le plus réputé et le plus complet

2018 : deux mille dix-huit.
2 : le réceptif = répondre à ce qui se passe dans l’instant.
Ce 2 m-il 18 (2018) : ce 2 m(aime) il (le divin) = répondre à ce qui se passe dans l’instant (2), c’est aimer le divin, il dit oui (dix huit).
C’est à dire que répondre à ce qui se passe dans l’instant, c’est aimer le divin, c’est dire oui à ce qui est.
Et pour son côté Leo, dire oui à ce qui est, c’est aller à l’intérieur d’elle ressentir les émotions que suscitent en elle cette altercation.

C’est aussi : 18 : le travail sur ce qui est corrompu : la corruption arrive lorsqu’on est indifférent à ce qui se passe et dans l’inertie, on ne réagit pas. Alors les situations pourrissent. Le travail à faire est de prendre conscience de l’émotion ressentie. Celle-ci dit ce qu’il convient de faire, s’il y a besoin d’intervenir ou pas.

Le côté Leo est réceptif à ce qui se passe en lui, il ne se réfugie pas dans l’indifférence parce qu’il est conscient de l’émotion éprouvée. Bien que celle-ci ne soit pas agréable, il ne la fuit pas. Alors il sait réagir à la situation de façon adaptée.
Il n’éprouve pas le besoin d’intervenir et continue son travail tout en ressentant le désagrément de la situation.

1880

Tandis que Martine rétrograde en 1880 : mille huit cent quatre-vingt = mit le 8 sans le 4 ni le 20 !
8 : solidarité, union
4 : folie juvénile (il faut suivre des directives)
20 : contemplation

Martine s’est sentie solidaire de ce qui se passait, mais sans prendre le temps de contempler, d’observer ce qui se passe vraiment à l’intérieur d’elle.

Si bien qu’elle est intervenue à l’extérieur, mais sans savoir dans quelle direction aller. Elle a donné raison à l’un puis à l’autre et finalement a donné raison aux deux ! Elle a trouvé que le point de vue de chacun pouvait se défendre.
Mais en réalité elle se sentait perdue.

Oui, elle a regardé la situation à l’extérieur, en allant sur la droite, au lieu de s’intérioriser pour prendre conscience de son ressenti à l’intérieur.

Elle a reconnu qu‘elle était intervenue pour éviter de ressentir les émotions désagréables générées par l’inconfort de la situation qui la mettait très mal à l’aise. Mais réellement, cela ne la regardait pas. Et c’est cela que nous faisons parfois : réagir au lieu d’accueillir l’émotion.

L’émotion est spirituelle

C’est en cela que l’émotion est spirituelle : elle indique ce qu’il convient de faire. Martine a ressenti quelque chose de désagréable, mais pas la nécessité intérieure d’agir.
Il y a par contre d’autres situations où le ressenti donne l’ordre d’agir.

C’est là la véritable signification du terme spirituel, qui veut dire esprit.
L’émotion, qui veut dire « bouger à  l’extérieur » (é-mouvoir), est remplie d’esprit, de sens, d’intelligence qui indique la direction à prendre. 
Elle indique ce qui est juste dans l’instant, si l’action est adaptée ou non.
Et dans ce cas, on ne parlera plus de réaction, mais d’action.

Je conclurais sur une phrase tombée à propos, tandis que je rédigeais cet article  :

Au lieu de vous persuader que votre émotion est mauvaise, demandez-vous ce qu’elle a à vous dire.
Toute émotion a une raison d’être et cette raison, c’est toujours de vous aider. 
Les émotions sont à votre service.
 Le chemin vers l’amour, Deepak Chopra, Éd. Robert Laffont

 

Et vous, êtes-vous en contact avec vos émotions, celles qui vous traversent  à votre insu ?
Comment réagissez-vous lorsque vous êtes confronté à des situations  désagréables ?

De celles qui génèrent des émotions telles que vous préféreriez les éviter : comme la colère, la honte, la jalousie...
Prenez-vous tout de suite partie ou attendez-vous le signal de votre ressenti intérieur ?
Etes-vous à l’écoute de ce qui se passe en vous ?
Etes-vous à l’écoute des émotions qui surgissent brusquement ? 

Un conseil :  lorsque vous vivez un moment perturbé par une émotion désagréable qui vous pousse à réagir, soyez attentif à vos rêves de la nuit suivante.  Ils viendront très certainement vous éclairer.
Prenez note de votre rêve, et essayez d’en comprendre le scénario.
Et si vous ne comprenez pas, demandez de l’aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.