Les rêves et l’Esprit Saint (2)

Publié le 26 mai 2015 dans Articles, Généralités sur le rêve, Rêves interprétés, Symbolique chrétienne | 2 Commentaires

Au sujet des rêves, de l’Esprit Saint et de la Bible, voici ce qu’a vécu Pierre, disciple de Jésus, environ dix ans après la mort de celui-ci.
(Actes des Apôtres : 11-3)

Imagessaintes

Imagessaintes

Des disciples lui ont reproché d’être entré dans une maison non juive et d’avoir manger avec les gens qui se trouvaient là, c’est à dire pour les juifs qu’ils étaient, d’avoir commis un sacrilège.

A l’époque les juifs respectaient de façon très rigide la loi qui leur interdisait d’entrer chez des étrangers ou de partager leur repas, de façon à n’être souillé ni par leur contact, ni par leur nourriture.

Pierre, qui était juif et qui respectait scrupuleusement cette loi, leur a alors raconté que s’étant retiré pour prier en attendant le repas, il avait reçu la vision suivante :

Un objet qui ressemblait à une grande nappe attachée aux quatre coins descendait et venait jusqu’à moi. Je l’ai examinée attentivement, et j’ai vu les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages et les reptiles ainsi que les oiseaux du ciel. Puis j’ai entendu une voix qui me disait :
– Lève-toi Pierre, tue et mange !
Mais j’ai dit :
– Non point, Seigneur, car jamais chose impure ou immonde n’entra dans ma bouche.
Pour la deuxième fois, la voix répondit du ciel :
Ce que Dieu a déclaré pur, ne le tiens pas pour impur.
Cela eut lieu par trois fois puis tout fut de nouveau retiré dans le ciel.

Le Songe de saint Pierre © Musée de Valence, photo Adam Repska

Le Songe de saint Pierre © Musée de Valence, photo Adam Repska

Une vision qui se répète trois fois de suite est une vision à laquelle il faut impérativement donner suite.

 On peut imaginer la surprise de Pierre à qui Dieu demande de faire le contraire de ce qu’il a toujours fait, de ce qu’il considérait comme une loi immuable, celle donnée par Dieu à Moïse, de ne pas manger le sang qui contient l’âme (Deutéronome 12-16) c’est à dire de viande non kasher. Or là, Dieu lui dit qu’il doit le faire.

Aussitôt après cette vision, trois hommes viennent le chercher pour aller voir un homme qui n’est pas juif et qui a été prévenu que Pierre avait des choses à lui révéler.

L’Esprit lui dit de suivre ces hommes : alors Pierre comprend le sens de sa vision : Il  comprend qu’il doit renoncer à la loi rigide et accepter l’invitation.

Il entre dans la maison de cet homme qui lui dit qu’il l’a fait appelé, car il sait qu’il a des choses à dire qui pourraient le sauver, lui et toute sa maisonnée.

Pierre déclare que Dieu lui a appris à ne considérer aucun homme comme souillé ou impur, il reconnaît que Dieu ne fait pas de favoritisme, ne distingue pas de purs et d’impurs par rapport aux hommes de différentes nationalités, culture et origines : tous ceux qui le craignent et pratiquent la justice lui sont agréables. 
A ce moment-là, Pierre vit que l’Esprit Saint s’était aussi incarné dans ceux à qui il parlait, car ils comprenaient que toutes ces choses étaient vraies.  Ils avaient compris l’Esprit de ce qui était dit au-delà des lois rigides.

colombe de pentecôte

On voit bien par cette vision que Dieu lui-même peut ordonner des choses qui vont à l’encontre de ce qu’il a lui-même établi un peu plus tôt. C’est à dire que le monde évolue et les lois aussi. Et c’est bien par les rêves et les visions que Dieu nous fait connaître cette évolution qui nous est demandée.

Car le rêve est Esprit divin, et pas lettre morte : c’est pourquoi un rêve n’est jamais à prendre au pied de la lettre.
Et peut aller à l’encontre de ce qu’il est communément admis.

Pour écrire cet article, je me suis inspirée de la Bible et du dernier livre de Christiane Riedel : « Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent : thérapie naturelle du corps et de l’âme »

2 Commentaires

  1. La capacité d’analyser un rêve n’est pas donnée à tous. Je ne m’y risquerai pas. Je laisse aux spécialistes le soin de cette analyse. Dommage je n’ai plus de rêves. J’aime cet abîme qui relie à une part inconnue de moi-même et qui me parle. Et j’aime à penser que tous les hommes de cette Terre ont un patrimoine commun, une histoire lointaine. Unique et multiple à la fois.

    • Plus de rêves ? Oh si Eliane, les rêves viennent te visiter, mais tu ne t’en souviens pas : les rêves sont très volatils. Et si on ne note pas, on peut se souvenir qu’on a eu un rêve et qu’il disparaisse bien vite : écrire sans réfléchir. Même des bribes. Poser une question.
      Oui, nous sommes uniques avec des racines communes. Si tous les hommes sont debout à la verticale, alors il suffit de prolonger ces lignes jusqu’au centre de la terre, et là, il y a rencontre en un point profond. C’est le fond de notre nature humaine, oui.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Rêve interprété : « Bouquet de carottes » | Faites interpréter vos rêves ! - […] le rêve qu’à fait Nelly, une amie, après avoir lu le rêve de Pierre que j’ai publié sur le…
  2. Langues de feu et langue des oiseaux | Faites interpréter vos rêves ! - […] qu’ils allaient dire. Et cette parole est toujours vivante, c’est à dire non figée, Dieu peut soudain changer d’avis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.