Question de santé

Publié le 5 juin 2016 dans Articles, Rêve de santé, Rêves interprétés | 2 Commentaires

Voici un rêve très court qui montre comment les rêves répondent parfois aux questions. Là, il s’agit d’une question posée au sujet de la santé.

Noémie a depuis plusieurs jours mal à la hanche dès qu’elle marche. Elle se sent bloquée. Ne comprenant pas ce qui lui arrive, et bien en peine de savoir que faire, elle pose la question à ses rêves.

Q : chers rêves, pourquoi ai-je si mal à la hanche droite ? Que faire ?

Le lendemain matin, quand Noémie ouvre l’oeil, elle s’entend murmurer :

« Hou Hollande, tu as démérité toute l’année, tu n’as pas su »

enquete-debat.fr

enquete-debat.fr

Noémie est si surprise de s’entendre prononcer une telle phrase, qu’elle comprend que ce n’est pas son mental qui la pousse à dire une chose pareille : en effet, elle est loin de penser à François Hollande de bon matin.

Se souvenant soudain qu’elle a posé une question, elle se dit : « Mince, voilà la réponse ! »
En effet, elle connait un peu le fonctionnement des rêves et sait que les rêves répondent, mais pas toujours de la façon qu’on imagine. Elle sait aussi qu’un rêve peut se résumer à une phrase : même s’il s’agit d’une phrase prononcée par elle-même, elle sait que l’inconscient l’a inspirée.

Il s’agit donc d’entrer dans l’interprétation de ce petit bout de phrase rêve.

Déjà elle prend conscience du blâme, du reproche contenu dans cette phrase, qui montre un bilan négatif. Quelque chose n’a pas fonctionné. Mais quoi ?

Aussi je lui demande qui est Hollande : c’est le président de la république, me dit-elle.

Et comment est-il ? Tout le monde ne le verra pas de la même façon. Mais pour elle, il est gros et gras, inconsistant, certains le surnomment flan by, il dit qu’il va faire les choses et ne les fait pas ou les fait mal, il fait des choses en secret (comme d’aller voir sa maîtresse par exemple), et du coup il n’a pas l’énergie pour bien gérer la France. Il se fait huer et pas aimer, il a trop laissé accumuler les problèmes, il fait parfois preuve d’autorité, mais ça ne dure pas.

photo-a-la-con.fr

photo-a-la-con.fr

Voilà François Hollande vu par Noémie : je lui demande à quoi lui fait penser un dynamisme d’affirmation dans le monde extérieur qui dit qu’il va faire les choses et ne les fait pas ou mal, qui fait des choses en secret et du coup n’a pas l’énergie pour bien gérer. A quoi ça lui fait penser à l’intérieur ou à l’extérieur d’elle, en relation avec son mal de hanche ?

« Hou là là ! dit Noémie, c’est moi ! Oui, je n’arrête pas de dire que je vais faire telle et telle chose et je fais autre chose à la place et du coup, je n’ai plus d’énergie pour faire ce que j’ai dit ! Oui, à ce niveau là, je suis inconsistante, je me fais du gras.  Avec mes enfants, je laisse s’accumuler les problèmes, je fais preuve parfois d’autorité, mais pas assez souvent et je m’en veux, je me le reproche assez. Du coup, j’ai du mal à gérer ma vie, puisque je n’arrive pas à faire ce que je veux, ce que j’ai décidé, je n’arrive pas à m’affirmer ».

« Oui, la France évoque le fait d’être franc, d’être libre, affranchi : faire ce que tu dis serait affirmer qui tu es, plutôt que de laisser s’accumuler les problèmes. Les français représentent les aspects de toi qui aiment la franchise, la liberté, et ceux-là détestent ce qui en toi en est incapable et qui pourtant les gouverne ».

« Ah, c’est pour ça que j’ai la hanche droite bloquée, c’est parce que j’ai accumulé trop de problèmes, du coup, je me sens coincée pour avancer, progresser : c’est vrai, je n’ai qu’une envie, c’est de rester tranquille et ne plus bouger ». Eh oui, la hanche, c’est de là que part le mouvement pour avancer ! Et sur la droite, c’est l’avenir, le monde extérieur.

doctissimo.fr

doctissimo.fr

Le rêve est là pour la réveiller : pour ça, il l’interpelle et lui donne un blâme ! Oui, les rêves disent les choses comme elles sont. Ils ne prennent pas de gants quand une situation urge.

Hou Hollande : hou est à la fois un blâme, et une façon de la réveiller, hou hou, y’a quelqu’un ?

Tu as démérité toute l’année : démériter, c’est enlever tout mérite : sur toute l’année, il n’y a rien eu de bon : il n’y a pas une action qui en rattrape une autre. Tu t’es appliqué à agir en dépit du bon sens, à tout faire de travers, à rater encore et encore, à cause de ton inconsistance.

upr.fr

upr.fr

Tu n’as pas su : le rêve dit à Noémie qu’elle n’a pas su être cohérente avec elle-même : c’est quelque chose qu’elle doit apprendre, c’est à dire que ça va lui demander du temps et de l’entrainement, cela ne se fera pas du  jour au lendemain.

Mais Noémie était tellement peinée de recevoir un tel rêve qu’elle a immédiatement changé sa façon de faire : elle s’est entraînée à faire ce qu’elle disait et à dire ce qu’elle pensait.

Et comme elle a pris la bonne direction, et bien la douleur à la hanche est partie, très vite.
Même s’il lui arrive de rechuter, elle sait ce qu’elle doit faire et se sent soutenue par ses rêves qui l’encouragent.

Voilà donc un rêve très court, mais qui n’a pas besoin d’être plus long pour se faire comprendre.
On voit une fois de plus, l’économie de moyen des rêves.

Et je rajouterai : l’économie de moyens dans tous les sens ! 

Eh oui ! Si Noémie s’était contentée d’aller voir le médecin, que ce serait-il passé ?
Il n’aurait sans doute pas compris ce qui lui arrivait et lui aurait fait faire des examens, ce qui aurait pris du temps, de l’énergie, de l’argent et retardé la guérison, car pendant ce temps Noémie aurait continué à agir de la même façon, car comment aurait-elle fait le lien entre sa façon d’agir et son blocage de hanche ?

Attention : je ne suis pas en train de dire qu’il  ne faut jamais aller voir le médecin, il y a des moments où c’est important, mais demander à ses rêves aide aussi grandement. Même s’il ne s’agit pas de solliciter ses rêves pour le moindre petit bobo. Je vous renvoie pour cela à l’article sur l’incubation de rêves qui vous ramènera à l’Antiquité.

Et c’est une belle leçon qui fait comprendre qu’il n’y a pas de petit rêve : tous les rêves sont importants, grandioses en eux-mêmes. Et toujours surprenants.

Et vous, vous arrive-t-il de prononcer au réveil des phrases qui vous surprennent ? 

Et bien notez-les, et méditez dessus ou faites les interpréter. Mais pour cela, notez soigneusement ce que vous avez fait la veille, ou si vous avez posé une question à vos rêves, mettez cette question en relation avec cette phrase prononcée au réveil. 

2 Commentaires

  1. Wouhaouuh !
    Magnifique interprétation !
    Drôle !
    Magistrale !

    bravo !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Rêves de maladies réelles et symboliques | Faites interpréter vos rêves ! - […] avons vu que le rêve révélait à la rêveuse que sa douleur physique était la réponse à un comportement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.