Rêve de poule, dindon… ou les sans-dents

Publié le 17 janvier 2016 dans Articles, Rêves interprétés | 4 Commentaires

Et oui, les rêves viennent tout remarquer et nous faire remarquer tout ce qui ne va pas. Je viens notamment de comprendre un rêve reçu au matin du 6 janvier qui me dit que je n’ai pas fait ce que j’aurai dû.

Ce que j’ai pensé faire : écrire un article sur les événements de janvier et novembre 2015, et ce que je n’ai pas fait : je n’ai rien écrit, n’ayant pas de rêve en relation à ces événements.

Or les rêves m’ont montré que le sujet  m’intéressait et que j’aurai dû. En effet, je connaissais le rêve que Christiane Riedel a mis sur son blog le 6 janvier, et qui parle de la façon générale de réagir à l’extrémisme, car nous l’avions vu dans un atelier d’interprétation cet été, et voici le début de celui que j’ai fait :

Rêve de poule, dindon….

« Dans une pièce, je regarde à travers une vitre au-dessus d’une porte, des animaux qui sont derrière. Et soudain, ceux-ci contournent le mur sur la droite et viennent vers moi. Je les observe et bien qu’ils ne me veulent pas de mal, ils me font peur car ils sont si grands : ce sont des dindons, des poules, et autres volailles, aussi grands que des humains. Du coup, je reviens vers Léa sur la gauche »

www.blog-parents.fr

www.blog-parents.fr

La vitre est faite en verre : c’est un matériau transparent et fragile qui permet de voir à travers ce qui autrement resterait caché à nos yeux, il y a en plus l’anagramme : verre = rêve.
Le verre représente bien les rêves, qui sont fragiles (il est facile de ne se souvenir que de bribes de rêves ou pas du tout si l’on n’y prend garde), et le rêve permet de voir à travers lui une réalité qui autrement nous resterait cachée.

Les animaux représentent les instincts, qui nous permettent de réagir de façon naturelle et instinctive.
Et le rêve me montre en train de prendre connaissance à travers les rêves de ce qu’est l’instinct, que ce soit chez moi ou chez les autres.
Ce qui apparaît sur la droite, c’est ce qui apparaît dans le monde extérieur : c’est à dire que la vision que les rêves m’ont donné, je peux l’observer dans la réalité extérieure aussi.

Et ce que je peux observer, ce ne sont pas des veaux, vaches, chevaux, mais des poules, des dindons et autres volailles ! Et géants en plus. De taille humaine ! Ils sont souriants, pas méchants, accueillants, ont l’air de bien s’entendre entre eux. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Et bien oui, cela reprend les rêves reçus par les interprètes depuis une bonne année. Les rêves concernant le comportement des français en lien avec les événements catastrophiques qui sont arrivés en France.

Christiane Riedel en a mis d’autres sur son blog et notamment ce rêve-là sur les poules qui auraient des dents.

www.diatala.org

www.diatala.org

En effet, ce qui différencie les poules, dindons, et autres volailles des autres animaux, c’est qu’ils ont des ailes coupées qui les empêchent de voler et qu’ils n’ont pas de dents.

Les dents est ce qui sert à mordre dans la vie, et dans ce qui ne convient pas, à s’affirmer, défendre son point de vue, à se montrer mordant, à ne pas en démordre. Les dents c’est la vie.
Etre sans dent, c’est donc se trouver démuni, sans défense.

Et c’est bien comme nous nous sentons après ces attentats, démunis, sans défenses, impuissants : c’est bien ce que dit le gouvernement, qu’on ne peut rien faire, qu’on ne peut tout contrôler. Et en même temps, avec ce constat d’impuissance, on se rend compte de ce qu’on aurait pu faire si on avait su et qu’on n’a pas fait.

Ce qu’on n’a pas fait, c’est se défendre, avoir l’œil, l’esprit de discernement, être capable de dire non, de mettre des limites. Ne pas donner plus que ce que l’on a. Et pour dire non, il faut avoir des dents, pour les montrer, ce qui donne du mordant, la capacité de s’affirmer, et de se protéger.

www.1001-T-shirt.com

www.1001-T-shirt.com

Mais cette capacité, le rêve montre qu’on l’a perdue, et qu’à la place d’agir, on caquette, comme les poules et autres volatils qui ont une cervelle d’oiseau : tout le monde parle de tout, à tord et à travers, beaucoup de mots sont dit, mais ceux-ci n’ont pas de force, rien n’est dit d’important, les mots ne font pas sens, les mots ne sont pas des armes pour dire les choses, dénoncer ce qui ne va pas, se montrer mordant, incisif, ne pas démordre de ce qui est bafoué.

Comme exemple, je ferai une comparaison entre deux affaires : regardez le caquetage médiatique dont on nous a rebattu les oreilles avec DSK : on a vraiment cru que la France défendait le droit des femmes. Mais si l’on prend ce qui s’est passé à Cologne et ailleurs, où des femmes se font fait violer, agresser, mais on édulcore, on ne le dit pas franchement, on ne s’émeut pas, on tait ce qu’il s’est passé, pour ne pas affoler, pour ne pas stigmatiser ces hommes que l’on souhaite traiter comme des frères et que l’on juge de notre devoir d’accueillir, sans doute à cause de notre devise « Liberté, Egalité, Fraternité », nous n’avons pas assez de moyens pour nous occuper des français dans la misère et autre chômage.

En effet, les volailles sur patte, qui se tiennent debout comme des humains, dans mon rêve sont souriants, gentils, ne veulent de mal à personne, sont accueillants. Mais incapables de se défendre, de défendre leur territoire, comme le feraient des lions, des ours ou même des chevaux qui se cabrent.

Le rêve montre que nous avons perdu nos défenses naturelles et qu’il s’agit de les retrouver avant que les renards, qui ont déjà commencé leur razzia ne continuent à venir détruire le poulailler. pour se délecter de la dinde de Noël.

laportetroite.centerblo.net

laportetroite.centerblo.net

Etre sans-dents

Etre sans dent rappelle l’expression « les sans-dents » prêtée à François Hollande pour se moquer des pauvres, des humiliés et opprimés, c’est à dire ceux qui ne savent pas se défendre, montrer les crocs, et réclamer leur part du lion. Expression qu’il a trouvé sans doute pour se nommer lui-même, incapable de remédier à la situation, lui et sa basse-cour.

Cela me fait peur : en effet, quand je lis les journaux, je suis effrayée de ce qui s’y raconte comme ineptie parfois, effrayée des décisions prises.
Alors je reviens vers Léa sur la gauche : Léa est une interprète de rêve : je reviens à ce que disent et montrent les rêves et je le dis à mon tour.

Et vous, que pensez-vous de la situation actuelle ? Recevez-vous aussi ce genre de rêve ?

4 Commentaires

  1. Toutes mes félicitations Aline pour ton excellent article.
    Il est clair, et bien enlevé. Il a l’immense mérite de montrer la logique interne active dans l’inconscient, qui relie les rêveurs les uns aux autres.
    Les illustrations sont formidables !
    Merci d’avoir écrit ces lignes stimulantes.

    Avec amitié
    Christiane

    • Merci à toi Christiane, de venir visiter mon blog !

  2. Bonjour Aline,

    un grand Merci pour cet article et le partage de ton rêve. C’est moi qui ai reçu le rêve des poules qui auraient des dents. Force est d’avouer que j’aurais bien voulu y croire mais les faits/rêves sont là !! Et bien là, je n’en puis plus douter avec cette confirmation.

    Amitiés
    Guilhermina

    • Et non, les poules n’ont pas de dents ! Mais qui sait si d’autres ne font pas de tels rêves. Merci pour ton commentaire qui vient appuyer le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.