Rêve d’hépatite et de diabète

Publié le 23 juin 2016 dans Articles, Rêve de santé, Rêves interprétés | 0 commentaire

Comme je vous l’avais promis dans mon dernier article, voici les rêves de Clara, 16 ans. Ses rêves lui annonçaient qu’elle avait l‘hépatite B, puis le diabète, dans deux rêves reçus la même nuit. Des rêves particulièrement gratinés.

Rêve 1 : l’hépatite B

« On m’annonçait que j’avais l’hépatite B. Ma réaction a été plutôt violente.. J’ai traité le médecin d’incapable, dis qu’il avait fait une erreur et qu’il fallait recommencer le test. On m’a dit non, on ne le refera pas, parce qu’il n’y a aucune erreur possible. J’étais anéantie ».

Ma première réaction a été de demandé à Clara si elle était malade, s’il était possible qu’elle ait contracté l’hépatite B. Elle m’a répondu qu’à première vue, non.
Alors je lui ai déjà proposé, avant de prendre rendez-vous pour des examens de santé s’il y en avait besoin, d’analyser ce rêve au niveau symbolique.

Qu’est-ce qu’une hépatite B ? C’est une infection virale qui s’attaque au foie.

Qu’est-ce que le foie ? C’est l’organe qui aide à la digestion. Pour ce faire, il capture, transforme et rend inoffensifs les toxiques auxquels nous pouvons être exposés en mangeant, buvant ou en respirant. Le foie aide aussi à contrôler le métabolisme et collabore avec le système immunitaire du corps pour combattre les cellules et substances nocives qui menacent l’organisme (par un phénomène appelé « phagocytose »).

C’est à dire que le foie au sens symbolique sert à digérer ce qui nous arrive en posant des limites claires en nous, sans nous laisser envahir par ce qui pourrait nous polluer, nous intoxiquer au niveau des idées, des relations….

apprendreaeduquer.fr

apprendreaeduquer.fr

Le virus de l’hépatite se transmet par contact de la peau (micro-écorchures) avec le sang, la salive, les écoulements menstruels, vaginaux ou le sperme, c’est à dire par les liquides du corps.

La peau, qui permet de toucher et d’être touché représente la limite entre le monde intérieur et extérieur. Quand elle est écorchée, cela veut dire que la barrière entre monde intérieur et extérieur n’est pas solide, a été un peu endommagée. On ne sait pas bien distinguer ce qui nous appartient et ce qui appartient à l’autre au niveau des ressentis (toucher et être touché).

Les liquides sont en relation avec les émotions : l’hépatite du rêve parlerait donc d’émotions s’attaquant à ce qui sert à poser des limites claires en nous. Emotions affaiblissant notre faculté de nous défendre, lorsque notre sens des limites n’est pas clairement établi.

Nous n’avons donc plus de capacité de nous défendre contre ce qui ne nous fait pas de bien, nous n’avons plus de réaction de défense. Nous devenons vulnérables, fragiles…

Que se passe-t-il dans la vie de Clara ? Elle est tombée amoureuse d’un homme plus âgé qu’elle sur internet. Cette histoire dure depuis deux ans sans qu’ils se soient jamais rencontrés. Elle se rend compte qu’il la manipule mais elle n’arrive pas à lui dire non. La veille il lui a même demandé de venir le voir pour passer quelque jours chez lui : et incapable de dire non, elle a dit oui !

Le médecin du rêve est le dynamisme en elle qui connait très bien ses limites et tente de lui faire prendre conscience à quel point son incapacité à dire non la rend fragile et vulnérable, combien c’est grave.

Pourtant sa première réaction est de dire non, comme pour montrer qu’elle sait dire non. Mais c’est plutôt une façon de nier la réalité et de se battre contre ses propres limites qu’elle n’accepte pas. C’est une façon d’être dans la toute puissance, croire qu’elle peut tout maîtriser.

Heureusement, le médecin intérieur ne se laisse pas faire : il lui impose une limite. Et là, elle se sent anéantie, c’est à dire qu’elle ne se sent plus exister : oui, le ballon de baudruche de la toute-puissance s’est dégonflé, et elle a le sentiment de n’être plus rien, de ne plus exister, d’avoir rejoint le néant.


Alors, la même nuit, elle fait un deuxième rêve :

Rêve 2 : diabète

« On m’annonce que j’ai une maladie incurable du foie. On ne cite pas de nom, mais la situation est grave. On me dit que j’ai une glycémie trop élevée, sûrement du diabète, et qu’il va falloir me faire des injections d’insuline plusieurs fois par jour. Dans mon rêve je suis dévastée et dis que cela est très handicapant ». 

Comme elle est ne comprend pas, le rêve lui précise qu’elle est incurable. En effet, tant qu’elle ne reconnait pas qu’elle a besoin de mettre des limites réelles avec cet homme, elle dira toujours oui.

Et le rêve précise que c’est grave : à toujours dire oui, elle se met en danger.

Cette difficulté vient du fait qu’elle a du diabète, dû à une glycémie trop élevée : elle a trop de sucre dans le sang, trop de gentillesse circule dans ses veines, ce qui ramollit son énergie.

entrainement-sportif.fr

entrainement-sportif.fr

Elle est si sweet, si gentille, si douce, si compatissante vis à vis de cet homme qu’elle n’a jamais rencontré que derrière un écran d’ordinateur, mais qui voudrait qu’elle vienne chez lui passer plusieurs jours !!!

Elle le dit elle-même :

« La veille du rêve, j’ai cédé à ce qu’il voulait parce qu’il a su s’y prendre. Oui même à mes amies, j’ai du mal à dire non, cela m’a souvent causé du tort, mais j’aime faire plaisir aux gens. Je voulais le rencontrer pour être sûre de ne pas passer à côté de quelque chose, des fois que. C’est vrai que pour couper tout contact avec quelqu’un et être en colère il m’en faut beaucoup parce que je pardonne pas mal… alors si je vais le voir et que c’est un gros con, bah, j’en aurais la certitude et aucun regret. Peur de regretter et de culpabiliser peut-être… Si ça se passe mal, je couperai court à toute conversation sans hésitation ».

Quelle naïveté ! Si elle va chez lui, il ne s’agira pas seulement de conversation ! On voit qu’elle court un grand danger.

C’est pourquoi le rêve lui dit qu’elle est incurable, elle n’a plus l’énergie de réagir sainement.

Elle a aussi dit : « Hier soir je lui ai tenu tête, et il l’a pris cool. J’ai quand même insisté, mais il a continué à me dire non en plaisantant un peu. J’attends de voir ce qu’il va faire maintenant, même si à chaque fois, c’est à moi de retourner vers lui. Je l’ai déjà ignoré pendant six mois et finalement, il suffit qu’il me recontacte pour que j’oublie tout. Donc là, si je fais pareil, ça va être long avant qu’il ne comprenne. »

C’est à dire que non seulement elle n’arrive pas à dire non, mais elle se sent obligée d’aller vers lui, comme si elle était redevable. C’est cela le danger d’être trop gentille et de ne savoir dire non.

 

weheartit.com

weheartit.com

Le seul moyen pour elle de baisser son taux de glycémie, de restreindre sa gentillesse, c’est de recevoir des injections d’insuline : l’insuline est une hormone du pancréas, qui aide à la stabilisation du taux de sucre dans le sang :il s’agit donc d’un moyen qui aide à réguler sa gentillesse, faire attention qu’elle ne déborde pas, ne soit pas trop envahissante et permette de dire non sans se sentir anéantie.

L’insuline manque chez Clara, elle en est démunie, ce qui affaiblit ses défenses immunitaires : elle va donc en recevoir de l’extérieur : elle va recevoir de l’extérieur le moyen de réguler son taux de gentillesse : c’est à dire que la vie va lui envoyer régulièrement des doses de choses désagréables qui vont la forcer à être moins gentille.
Eh oui c’est la vie elle-même, au quotidien, qui va se charger de lui faire moduler sa gentillesse.

Elle peut aussi faire l’effort volontaire plusieurs fois par jour de se rendre compte de ses changements d’humeur afin d’intégrer en elle le fait que non, elle n’est pas positive à chaque instant de sa vie : oui, elle a des mouvements d’humeur, comme tout le monde. Aucun amour humain ne peut exister sans intégrer toutes sortes de sentiments contradictoires. Et ce qui aide à cela, c’est la foi en la vie qui rend capable de se mettre en colère s’il le faut, car après l’o-rage le beau temps !

En plus, au niveau symbolique, le pancréas représente la capacité à exprimer et intégrer en soi autant l’amour que les sentiments contraires comme la colère. C’est vraiment ce qu’elle doit apprendre pour se sentir à l’aise dans sa vie.

citations-option-bonheur.blogspot.com

citations-option-bonheur.blogspot.com

Il est très important de faire attention à ce genre de rêve, car la maladie présentée au début comme symbolique peut très bien se transformée en maladie physique si l’on n’entend pas le message et que l’on persiste dans le travers souligné par le rêve.

Et vous, avez-vous déjà été marqué par un rêve fort comme ceux-là ?
Acceptez-vous vos émotions quand elles se manifestent ? 

Surtout, savez-vous dire non à ce qui vous déplaît ? 

Incoming search terms:

  • rever de diabete
  • rever de lhepatite

0 commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. La projection | Faites interpréter vos rêves ! - […] rêve de l’article précédent nous montrait les illusions que l’on peut avoir sur soi : Clara était persuadée […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.