Rêve interprété : « poissons découpés » (Amour et rêves -4)

Publié le 6 janvier 2015 dans Articles, Rêve, amour et sexe, Rêves interprétés | 7 Commentaires

Et nous voici au mois de Janvier sous le signe astrologique du Capricorne, régit par Saturne, la planète des limitations, des jugements, de l’autorité, des règles, de la Loi du karma, du temps, de l’intériorisation, du dépouillement, de la vérité…. et du mariage, dans le sens d’institution et d’inscription dans la durée qui fait que l’on doit faire avec les frustrations, limitations, compromis !

Capricorne

Dans un couple, il y a le dit et le non-dit. Il y a ce qu’on croit, ce à quoi on croit et ce qu’on vit. Parfois à notre insu. C’est souvent l’insu qui gagne, tel un vers qui ronge de l’intérieur.  C’est en cela que les rêves sont d’une grande aide : ils nous permettent de nous rendre conscient des schémas de pensée qui peuvent miner une relation et nous faire aboutir à des situations embrouillées ou intolérables : rendant l’expression de Jean-Paul Sartre : « l’enfer c’est les autres », prémonitoire. Alors que la conscience de ce qui se joue en nous va nous aider à vivre nos relations sous un angle nouveau et plus équilibré.

Estelle est en instance de divorce, mais partage encore la maison avec son mari. Par commodité, elle ne sait pas trop où aller, se dit qu’après tout, c’est aussi sa maison, et qu’elle est bien où elle est. Ca lui permet de s’occuper encore de la maison où vivent aussi leurs enfants, déjà grands, jeunes adultes. Elle voit surtout que matériellement, elle se sent en sécurité, c’est pratique, elle se refuse à tout autre considération : son mari a une maîtresse, mais qu’importe, il l’a depuis longtemps. Elle-même a des amants.

Mais elle reçoit ce rêve.

Régine pleure. Son mari la console. J’ai des soquettes noires aux pieds. J’essaie des souliers pour en trouver à mettre tout de suite. J’ai du mal. Celui que j’enfile est un nu-pied noir : ça ne va pas trop avec les soquettes. Je suis avec Amédée sur un lit ou une table. Dessous il y a des poissons découpés dans du papier ajouré de feuilles blanches. Ils sont par terre. C’est sa maîtresse qui les a découpés. 

poisson découpé

Je demande à Estelle qui est Régine : c’est une amie dynamique, entraînante, qui aime marcher, jamais médisante, jamais de mauvaise humeur, catholique, qui fait de l’exercice physique.

Régine, c’est Estelle quand elle va bien : le matin elle a joué au tennis avec une amie ce qui l’a mis de bonne humeur, dynamique, sportive…

Mais là, elle pleure : Estelle est allée chercher quelques pommes dans le magasin de son mari qui était là avec ses employés. Elle ne s’attendait pas à le trouver là, et s’est sentie humiliée, bannie quand il lui a dit qu’elle n’avait qu’à prendre toute une caisse alors que c’est trop lourd pour elle : elle a seulement pris quelques pommes et est partie.

pommes

Le mari de Régine : c’est un homme amical qui aime parler, il est ostéopathe, il aide le corps à aller bien, il donne des cours à la faculté, c’est un homme extraordinaire, toujours de bonne humeur, ouvert, sympathique, généreux :

Le mari de Régine représente la fille d’Estelle, Agnès, avec qui elle a parlé et cette discussion l’a consolée, sans qu’elle ait besoin d’expliquer à sa fille qu’elle ne se sentait pas bien.

Et les socquettes ? Ce sont des petites chaussettes, à mettre sous des pantalons, elles protègent la peau du pied (qui permet d’avancer, de bouger) dans les chaussures, sont confortables, tiennent chaud, ne se montrent pas. Elles sont noires : en relation avec l’inconscient, la mort, la tristesse, la profondeur.

Estelle avance en étant triste, en contact avec son inconscient, sa profondeur, son côté sombre : ce noir est aussi une couleur qui cache les pieds, elle avance de façon masquée : elle ne montre pas sa tristesse à sa fille.

Alors elle ne trouve qu’une paire de sandales : des nu-pieds : va nu-pied (c’est comme elle se sent, misérable), elle n’arrive pas à se protéger : les sandales sont des chaussures d’été qui se mettent quand il fait beau et chaud, quand on est heureux, que tout baigne, au beau fixe : en cachant sa tristesse à sa fille, elle adopte une conduite légère qui ne correspond pas à son ressenti. Et le rêve lui montre que cela ne va pas.

socquettes dans sandales

Amédée : c’est l’ex d’Estelle : il est rabat-joie, il fait la tête, il est épuisé, en procès avec quelqu’un.

C’est vraiment lui. Amédée du rêve représente Amédée dans la réalité. Estelle partage encore avec lui les repas, la table, une certaine communication, en relation avec leur relation de couple, même si elle ne partage plus son lit, mais elle a été sa femme.

Et en-dessous, par terre, il y a des poissons découpés dans du papier par sa maîtresse :

Les poissons découpés disent qu’il ne s’agit pas de poissons réels, mais de représentation : le fait qu’il s’agisse de papier blanc montre qu’il s’agit de représentation mentale.  Il s’agit d’un découpage esthétique, artistique.

Je demande à Estelle ce qu’est un poisson. C’est un animal qui vit dans l’eau, glissant, glisse entre les doigts, gluant, se mange, ça calme quand on les regarde nager dans l’aquarium.

poisson

Pour elle, cela lui évoque le sexe de son mari. Il s’agit donc de représentations de la sexualité de son mari données par sa maîtresse.

Amédée a dit un jour à Estelle que s’il avait pris une maîtresse et restait avec elle, c’était parce qu’avec sa maîtresse, ça durait longtemps, alors qu’avec Estelle, c’était trop rapide et que c’était pour ça qu’il ne voulait plus faire l’amour avec elle. Estelle a vraiment de quoi se sentir blessée.

C’est-à-dire qu’il y a sous la communication entre Estelle et son mari, dans le non-dit, les représentations sexuelles données par sa maîtresse : en allant chercher des pommes (fruit de Vénus en plus !), Estelle s’est sentie bannie, chassée par son mari à cause de cette représentation de la sexualité véhiculée par sa maîtresse, elle s’est sentie bannie en tant que femme ne convenant pas à son mari.

pomme coeur

Cela la renvoie douloureusement à sa sexualité et l’a blesse.

C’est pourquoi le rêve lui montre qu’afficher un air décontracté alors qu’elle se sent mal ne convient pas. Elle a vraiment de quoi se sentir mal, et il vaut mieux qu’elle réalise ce qu’elle éprouve vraiment plutôt que de cacher sa tristesse en se disant que ce n’est pas si grave.

Ce rêve lui montre combien vivre encore sous le même toit que son mari est pernicieux.  Combien elle se fait du mal et se raconte des histoires à se dire qu’elle est aussi bien ici qu’ailleurs. Non, elle n’est pas bien. Et la paix de son esprit, son bien-être matériel passe aussi par son bien-être intérieur.

Mais acceptera-t-elle de déménager ? Seul l’avenir le dira. Il n’en n’est pour l’instant pas question, mais la prise de conscience étant faite, on peut espérer qu’un déclic se fera pour elle le jour où elle ne supportera plus de se sentir dévalorisée.

C’était la 4ème séance du rendez-vous interblogueur « le Secret ds couples qui durent » initié par Valérie Romanoff du blog Drôle de maman :

le macaron ddm V2

Voici les liens avec les articles des autres blogueurs participants :

Incoming search terms:

  • rêver quon vous refuse de manger du poisson grillé
  • rever de manger du poisson frit
  • rever de manger du poisson

7 Commentaires

  1. C’est impressionnant comme chaque petit détail compte.. comme l’on peut faire apparaitre des personnes de notre entourage sous une forme différente. L’inconscient c’est vraiment sublime.

    • Oui, interpréter un rêve, c’est prendre en compte tous les détails. S’ils n’avaient pas d’importance ils ne seraient pas là. Et que les personnages du rêve correspondent à d’autres aspects de notre réalité, c’est pour nous faire chercher ! C’est métaphorique.

  2. Wuauuuu Aline
    C’est triste…
    Je me sens triste pour elle.
    Merci pour tous ces details sympas!

    • Oui, nos rêves nous demandent de reconnaître et d’accepter nos ressentis, même si c’est difficile, ne pas se voiler la face. Après, on peut passer à autre chose.

  3. C’est subtil et fin ce qui transparaît là…
    Même si ce rêve lui montre qu’il est pernicieux de vivre sous le même toit que son mari, il permet comme tu le dis une prise de conscience et la possibilité pour Aline d’oser regarder ses émotions. Il n’empêche pas que ses sentiments pour lui restent vivant, et peut-être que c’est la volonté de construire des solutions plutôt que celle de fuir qui prendra le dessus… Seule la vie nous le dira 😉

    • Merci pour le commentaire, mais la rêveuse s’appelle Estelle. Aline c’est moi et je n’ai jamais été mariée ! Ce ne sont pas les sentiments d’Estelle pour son mari qui restent vivants, mais sa sensibilité de femme a été meurtrie, ce qui n’est pas la même chose. Ils n’ont pas non plus de volonté de construire des solutions, ni d’un côté ni de l’autre. A moins bien sûr, d’un miracle !

  4. Désolée pour la confusion de prénoms 😉 et merci pour ces précisions

Trackbacks/Pingbacks

  1. Prendre le temps de construire son coupleBonheur en papillote - […] Aline Magnin du blog vos rêves interprétés >Poissons découpés […]
  2. S'il suffisait d'aimer... Mieux communiquer dans le couple (Partie 1) - […] Aline Magnin du blog Vos rêves interprétés > Poissons découpés […]
  3. Nouveau rêve à interpréter (15) - […] souvenez-vous d’Estelle du rêve « Poissons découpés », en instance de divorce et vivant toujours dans la maison de son mari,…
  4. Rêve interprété « Le plan incliné » (Amour et rêve – 8) | Faites interpréter vos rêves ! - […] Autres rêves d’Estelle : l’avocat, le petit garçon, poissons découpés. […]
  5. Mieux communiquer dans le couple (1) – « Tu trouveras » (Natasha St Pier) | S'il suffisait d'aimer - […] Aline Magnin du blog Vos rêves interprétés > Poissons découpés […]
  6. Le bien et le mal | Faites interpréter vos rêves ! - […] fourrée à son insu, sans avoir su réagir : le rêve apprend à réagir. Vous souvenez-vous des rêves d’Estelle vus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.