Séminaire d’interprétation

Publié le 14 août 2016 dans Articles, Sur l'interprétation | 0 commentaire

Si je n’ai pas fait d’article en ce moment, c’est que je suis partie en séminaire d’interprétation de rêves avec Christiane Riedel et quelques unes de ses élèves. Nous ne sommes jamais très nombreux à ces séminaires, car il s’agit d’un travail intensif à partir des rêves que nous recevons. Il s’agit d’un travail individuel qui prend beaucoup de temps, et si nous étions plus nombreux, nous n’aurions pas le loisir de tous nous exercer à l’interprétation. Participer à ce séminaire est une chance, car il est supervisé par Christiane Riedel en personne qui ne peut se démultiplier pour diffuser son enseignement à un grand nombre, puisque la pratique ne peut qu’être individuelle. C’est la difficulté de la démarche.

Là, nous étions 5, nous avons travaillé 7 heures par jour, pendant 6 jours de façon intense. Avant de nous rafraîchir dans la piscine.

Outre l’interprétation de nos rêves, nous voyons aussi des rêves d’autres personnes qui traitent d’un sujet particulier.
Par exemple, pendant ce séminaire, nous avons interprété plusieurs rêves dans lesquels apparaissent des chats : et dans chacun de ces rêves le chat avait un sens différent !
Pour les rêves que nous avons vu, il a pu s’agir soit d’une jeune fille, soit d’un enfant, ou d’un homme, soit encore d’un interprète de rêve ! « Un chaton réveillait un homme endormi en lui massant le visage » : ce chaton représentait l’instinct de l’interprète qui réveillait la faculté d’interpréter d’une rêveuse qui s’était un peu endormie. Elle avait passé une longue période à ne plus exercer sa capacité à interpréter,  mais son instinct d’interprète l’avait à nouveau titillé pour la remettre en selle.

Nous avons ensuite vu des rêves qui traitaient de la question du bien et du mal.

Notamment un rêve qui répondait à la question de savoir si prendre de la marijuana pouvait être une aide pour interpréter un rêve : et bien non, pas du tout : au contraire ! Pour interpréter un rêve, il faut se casser la tête à réfléchir : c’est pas toujours agréable, mais c’est ainsi.

Nous avons aussi étudié le Yi-King, livre de sagesse chinoise qui répertorie toutes les expériences de vie, très utile à l’interprète de rêves, car très souvent les chiffres des rêves renvoient aux chiffres du Yi-King.
Chaque chiffre évoquant une situation de vie et le conseil pour vivre au mieux cette situation souvent ambiguë ou difficile.
Je parlerai volontiers du Yi-King dans les prochains articles.

Voici une photo de ce séminaire. Bon, je ne suis pas dessus parce que c’est moi qui prend la photo !
Et pour cette fois, nous n’étions que des femmes. Mais des hommes aussi étudient l’interprétation.

Là, c’est la fin du séminaire : nous avons bien travaillé et nous sommes prêtes pour le départ.

Séminaire Argelès 16

 

Séminaire Argelès 2016Nous ne nous nourrissons pas que de rêves, mais aussi de nourritures terrestres, et d’éclats de rire et d’apéros ! Il fallait bien tout ça.

Et là, en voici une où je suis !

séminaire Argelès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.