Sorcier ou pas sorcier, l’interprétation de rêves ?

Un jour, une femme m’interpelle sur un forum de rêves.
« Je suis allée voir ton blog, et j’ai compris comment tu interprètes, c’est facile, c’est vraiment pas sorcier ! » Vraiment ?

Ah oui, c’est bien connu ! Tout le monde sait interpréter ses rêves. On se demande à quoi servent les interprètes. Je devrais me recycler dans le tricot !
Evidemment, lorsque j’écris les interprétations, cela semble évident.
Elle est tombée dans ce piège, de confondre l’évidence et la facilité.

Quand même surprise, je lui demande de me montrer ce qu’elle a compris. Elle écrit son rêve et commence à l’interpréter. persuadée que c’est facile : et devinez quoi ?
Son interprétation est-elle juste ? Et bien non, pas du tout !

Son travail se résume à des raccourcis et des contre sens, des idées toutes faites. Elle est incapable de manier les éléments du rêve avec finesse. Elle n’a rien compris en fait.

Les raisons de la difficulté d’interpréter

Et d’ailleurs, si vous aussi, vous trouvez mes interprétations évidentes, regardez juste le texte du rêve : auriez-vous été capable de deviner de quoi le rêve parlait ? J’ai fait une expérience quand j’ai lancé ce blog : j’ai mis des rêves sans interprétations et j’ai demandé aux lecteurs de deviner le sens de ceux-ci.

Et bien, personne n’a jamais trouvé. Certains ont parfois eu de justes intuitions, mais aucune interprétation n’a jamais tenu la route.

Les 3 raisons

  • d’une part, sans connaître la situation du rêveur, même moi, je suis incapable de comprendre ce que le rêve vient souligner dans sa vie. Si je fais une supposition au départ, je suis obligée de réviser mon jugement.
  • d’autre part, conjuguer tous les éléments du rêve pour comprendre comment ils s’agencent est extrêmement complexe. Voir impossible si on ne connait pas le monde des rêves, si on ne l’a ni étudié, ni fréquenté, ni fait soi-même le chemin !
  • alors imaginez comme cela est difficile de lier le vécu du rêveur, tous les éléments du rêve, déterminer pourquoi le rêve vient en ce moment souligner tel ou tel aspect…..

Et pour faire une petite comparaison, je vous demande de visualiser l’autographe d’un dessinateur de bande dessinées, ou imaginez-là.
Il dessine un personnage, avec quelques ronds tout simples pour le visage, les yeux, la bouche. On se dit : bof, il se foule pas beaucoup, facile ! Mais quand il retourne le livre, waouh ! On voit une expression, et quand on veut refaire chez soi en se disant : facile, et bien on est déçu, car on a beau s’essayer à faire des ronds, cela ne donnera jamais l’expression du bonhomme de l’autographe.

Car c’est du travail, et de la passion, et de la connaissance du métier.

L’interprétation, est-ce sorcier ou mental ?

Certains m’ont aussi dit qu’interpréter les rêves c’était mental : et bien ceux qui reçoivent les interprétations ne sont pas du tout de cet avis, et un rêve a même montré à une rêveuse qu’elle me prenait pour une sorcière avec mon grand chaudron rempli de chocolat au lait !

hellokids

La rêveuse s’est trouvée confuse et m’a assurée qu’il s’agissait une sorcière positive, une sorcière bien-aimée quoi !
Elle a ajouté que oui, le rêve vient la percuter là où c’est juste.
Ce n’est pas forcément agréable, mais accueillir ce qui est là est vraiment libérateur.

Bien sûr, le rêve utilise des mots pour dire les choses, il faut bien justement que votre mental soit au courant de ce qui se trame à l’intérieur, ainsi le petit vélo intérieur est court-circuité.  Le courant ne passe plus, et votre mental, soudain plus alimenté, se tait.

La mort de l’égo et du mental

Lors de l’interprétation, le mental se tait, car vous êtes touché. Il se tait le temps de l’interprétation, mais pas que : car quelque chose commence à se passer à l’intérieur quand vous êtes remué, touché.

Bien sûr si vous avez un mental fort, il vous faudra du temps pour qu’il accepte de se taire. C’est pourquoi l’interprétation de rêves est un travail thérapeutique, qui se vit sur le long terme, même si une interprétation ponctuelle est déjà bénéfique. C’est un travail qui vous remue en profondeur, jusque dans vos tripes.

Le chaudron de la sorcière

Je vous propose maintenant de d’entrer plus finement dans cette image de chaudron de sorcière dans lequel mijote du chocolat au lait : miam !

Sorcière : qu’est-ce qu’une sorcière ? C’est une femme qui est en relation avec le monde parallèle, le monde invisible avec lequel elle communique. Elle reçoit de celui-ci des informations qui lui permettent d’aider à la guérison ou la destruction. Elle fait peur, son pouvoir fait peur. En réalité, c’est un pouvoir qu’on lui prête, mais dont elle n’est pas investie. C’est le pouvoir de jeter des sorts, d’ensorceler (d’un sort sceller).

C’est à dire de fixer un destin, dans le sens de « quel sera ton sort, réduit à son pauvre sort… »

Chaudron : énorme marmite en cuivre, qui sert à la sorcière à faire cuire sa soupe, en fait chaudron d’alchimiste pour transmuter le plomb en or.
Car c’est cela le but de l’alchimiste ou de la sorcière : c’est de rejoindre la source divine : source et sorcière ont la même racine.

La sorcière est celle qui fait accéder à la source divine. Avec sa capacité à transformer la matière, elle oeuvre comme une alchimiste, une chimiste de Dieu (Al veut dire Dieu).

Chocolat au lait : le lait est produit par la vache. La vache est un ruminant qui mâche de l’herbe et a 4 estomacs. L’herbe, ces petits brins d’herbe plein de chlorophylle bienfaisante à la respiration, ce sont les symboles des rêves.
Et la vache est l’interprète qui se nourrit des symboles des rêves. Le travail de rumination de la vache s’apparente au travail de l’interprète qui doit beaucoup réfléchir aux symboles de rêve, digérer les informations, les revoir à nouveau pour enfin donner l’interprétation, comme la vache donne son lait, nourrissant pour celui qui le boit.

atelierdeschefs.fr

Le chocolat est noir comme l’inconscient, il est une douceur et une consolation pour celui qui en mange. Mélanger à du lait, il s’agit de l’interprétation de rêve qui fait du bien à la rêveuse.

Conclusion

Alors oui, l’interprète est inspiré par le monde intérieur qui lui souffle les réponses. Mais ce dernier ne souffle les réponses qu’à la condition d’une assiduité et d’une disposition intérieure particulière dont il est seul juge.

L’interprétation de rêve n’est pas magique, mais il y a de la magie dans l’interprétation !

Si vous voulez goûter cette magie, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

 

2 réponses sur “Sorcier ou pas sorcier, l’interprétation de rêves ?”

  1. Merci Aline pour cet article qui me touche puisque… je suis aussi une sorcière des temps anciens et femme-médecine en ces temps-ci.
    Je rajouterai pour ceux et celles qui veulent interpréter leurs rêves qu’il y a presque un « danger » à les interpréter soi-même car il est tellement facile d’amener l’interprétation « à votre convenance » ! Pas toujours consciemment d’ailleurs car vos sentiments et vos émotions viennent parasiter, voir saboter la réalité de ce que vous avez à travailler pour changer telle ou telle facette de votre vie… DOnc, mon conseil serait de vous faire aider et d’avoir un regard « objectif » et bienveillant qui saura vous guider sans « masquer » votre réel besoin. A bientôt Aline ! 😉
    Chantal de la Positive Attitude « réveilles le tigre en toi »

    1. Oui, Chantal, c’est exactement ça, et tu l’exprimes de façon remarquable, on n’est jamais neutre vis-à-vis de soi-même. Et c’est en effet le danger d’interpréter seul ses rêves. C’est pour cela que l’interprète est indispensable pour vraiment aider le rêveur à comprendre son rêve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.