Le rêve de Claude : rêve prémonitoire ?

voyante

Les rêves mettent les émotions en avant, et là, j’ai bien envie de pousser un coup de gueule.

En effet, il arrive régulièrement que des personnes m’envoie leur rêve, mais juste comme ça, pour voir, pour me demander ce que j’en pense, mine de rien, comme s’il s’agissait d’une conversation de salon ou comme nous étions des collègues débattant d’un cas !

Continuer la lecture de « Le rêve de Claude : rêve prémonitoire ? »

Nombres du Yi-King (4) – 17 à 64

Yi-King noms

Voilà la suite de la signification des nombres des rêves selon le Yi-King.

17 : la Suite

Le moment est venu d’inciter les autres à vous suivre. Pour cela le Yi-King conseille de ne pas les forcer à vous suivre en usant de ruse et de violence. Mais ne pas non plus se contenter d’un simple élan joyeux, qui peut lui aussi mener à la catastrophe.
Non, pour une adhésion favorable il y a besoin de constance, de persévérance dans ce qui est proposé. Il s’agit de s’incliner devant les exigences du moment en se sentant libre d’adhérer.
Et c’est sagesse, que vous demandiez aux autres de vous suivre ou que vous-même veuillez vous engager quelque part.

Continuer la lecture de « Nombres du Yi-King (4) – 17 à 64 »

Incoming search terms:

  • yi king 4 amour

Le Yi-King et les nombres du rêve (1)

yi-king

Les chiffres et les nombres dans les rêves

Souvent le rêve vous indique un horaire, une date, un nombre précis. Il y a plusieurs manière d’interpréter les nombres dans les rêves : mais on a constaté que la plupart du temps, ces nombres ou chiffres trouvent leur explication avec le Yi-King.

C’est la fréquentation des rêves qui a fait découvrir cela.

Qu’est-ce que ce Yi-King auquel même les rêves se réfèrent ?

Le Yi-King est un livre de sagesse chinoise extrêmement ancien, qui fut d’abord découvert et traduit en allemand par Richard Wilhem, ami de Jung, auquel il le fit découvrir. Puis il fut traduit en français  par Etienne Perrot, lui-même disciple de Jung. Richard Wilhem avait fait de longs séjours en Chine, s’était imprégné profondément de la culture chinoise avant de se lancer dans cette traduction afin de restituer au mieux l’esprit de cette sagesse.

Ce livre, le Yi-King répertorie, à l’aide de chiffres, toutes les situations de la vie courante, toutes les situations que l’on peut rencontrer dans une vie humaine, c’est pourquoi nombre de personnes lui posent des questions pour avoir des réponses car le Yi-King est aussi un oracle pour le moment présent. Il ne prédit pas l’avenir, mais parle de ce que vous vivez en ce moment. Il est une façon de mettre à plat et comprendre la situation que vous êtes en train de vivre, et il est utile à consulter lorsque vous n’avez pas une vision claire de ce qui se passe pour vous à un moment donné dans une situation donnée.

Par exemple, si vous ne savez pas quel comportement adopter avec un collègue ou un enfant ou si vous hésitez à accepter une promotion qui vous donnerait certes un meilleur salaire, mais finie la liberté à cause des responsabilités engendrées, et bien vous pouvez poser la question au Yi-King qui se fera un plaisir de vous répondre et d’une façon que parfois vous n’attendez pas.

De même les rêves l’utilisent pour nous donner des indications sur notre vie.

Par exemple, Lucie, avait rêvé qu’elle ne savait plus si elle avait rendez-vous à 15 ou 21 h.
Ni le 15 ni le 21 n’étaient des nombres qui lui parlait.
Aussi, nous avons regardé le Yi-King pour lequel le 15 parle d’humilité et le 21 de « mordre au travers », c’est à dire ne pas se laisser faire et dire ce qu’on pense :  en effet, dans la réalité, Lucie ne savait pas si elle devait faire profil bas ou si elle devait défendre son point de vue.
La fin du rêve lui montrait qu’elle avait finalement rendez-vous à 21h, si bien qu’elle a préparé son argumentation pour ne plus se laisser marcher sur les pieds.

Mais le Yi-King n’est pas toujours aussi limpide. Il y a besoin de beaucoup réfléchir et méditer pour être sûr d’avoir compris. Car il s’agit d’une connaissance ancienne issue d’une culture chinoise dont beaucoup de références sont étrangères à la culture occidentale, si bien que la traduction a donné bien du fil à retordre à ses traducteurs, mais il n’empêche qu’il est riche d’enseignement et qu’il est bon de le consulter de temps en temps. Mais comme tout moyen apte à vous enseigner quelque chose de judicieux, pas trop souvent.
D’ailleurs, à ce propos, lorsqu’on le consulte trop souvent, le Yi-King lui-même se met soit à vous raconter n’importe quoi, soit à vous le faire sentir.

Certains disent que le Yi-King est difficile à comprendre, que pour eux, c’est du chinois, et bien oui, il a été pensé et écrit par un chinois, il se réfère à des notions d’existence subtiles, et des références qui n’ont rien d’occidentales, et si l’on n’a pas l’habitude d’entrer en résonance avec ce qui se passe en nous, il est possible de passer à côté de la réponse.

Mais si la question est bien posée, si l’on y réfléchit honnêtement en acceptant les remises en cause qui parfois surviennent, alors la réponse devient limpide.

Voici déjà une présentation du Yi-King, dont je vous parlerai plus en détails dans un prochain article.