Un rêve pour Noël ou le réveil d’une nouvelle force

Publié le 31 décembre 2015 dans Articles, Rêves interprétés | 0 commentaire

Voici un rêve qui illustre le sens de Noël dont j’ai parlé dans l’article précédent , à savoir la liberté d’être soi-même.

Et ce rêve est celui d’Estelle que vous connaissez déjà.

Pour résumer, Estelle est une femme de 60 ans, plutôt passive et qui a du mal à changer, mais que ses rêves ont prévenu et soutenu afin qu’elle demande le divorce avant son mari, pour ne pas être spoliée dans le partage. Mais Estelle est une femme timide, qui reste attachée à sa famille, et qui a étrangement continué pendant un bon moment à s’occuper de l’intendance pour ses enfants, n’arrivant pas à vraiment partir de la maison, alors qu’elle a une autre maison bien à  elle.

Le rêve dernier montrait qu’elle avait enfin réussi à se positionner en changeant les serrures de sa maison, afin de n’être plus envahie par sa famille qui n’avait aucune considération pour elle, et passait se servir à son gré sans la prévenir, mettant le bazar.

gif-maniac.com

gif-maniac.com

C’est la veille de Noël : elle s’apprête à fêter Noël seule,  mais sa fille lui dit : « viens donc avec nous, tu ne vas pas passer Noël toute seule, ce serait bien que tu sois avec nous. Tu sais, papa n’est pas un monstre, il ne va pas te jeter ». Justement si, elle trouve son mari monstrueux, mais elle est touchée par la proposition de sa fille.

Dans la nuit de mercredi à jeudi elle reçoit un rêve.

Dans le noir un camion arrive. Je marche dans une rue bordée d ‘arbres. Je me cache , j’ ai peur qu’ on me voit. Il passe .
Une jeune femme se douche dans une douche publique 
dont je vois l’entrée. Elle ressort, se rhabille. C’est 4h du matin. Il fait grand jour ; ça m’étonne. C’est le moment où certains commencent leur journée.
Une jeune femme dans cette très jolie robe rose que je portais pour le mariage de Catherine. A elle, elle lui va très bien. Elle est un peu grande.  C’est très joli , à moi elle me collait.

Dans le noir : c’est l’obscurité dans laquelle on ne discerne rien, on ne voit pas ce qui arrive, ça fait peur : Estelle est dans l’incertitude de comment pourrait se passer Noël en famille, car elle redoute le comportement de son mari. Elle a changé les verrous de sa maison et même si c’est chez elle, en retour, qui sait comment son mari peut réagir.

mahhin49.Skyrock.com

mahhin49.Skyrock.com

Le camion représente les pensées et les ruminations qu’elle a autour du sujet, c’est en effet un poids lourd pour elle, qui pourrait bien l’écraser et qui arrive dans son dos, c’est à dire par les souvenirs désagréables qu’elle a du comportement de sa famille, notamment de son mari. Va-t-il être gentil avec elle pour Noël, l’accepter à la table familiale ? Elle ne sait pas si elle doit dire oui : elle préfère se cacher, se faire oublier.

Et puis cette angoisse passe, elle ne s’inquiète plus. Après tout, se passera ce qui se passera.

Une jeune femme prend une douche publique : la douche publique, c’est la possibilité, quand on n’est pas chez soi, de se laver de tout ce qui a fait suer la journée, de tous les ennuis, tracas : c’est une capacité à se retrouver dans l’intimité, et de prendre soin de soi bien qu’on ne soit pas chez soi, c’est un luxe, c’est agréable.

decidonsrouen.fr

decidonsrouen.fr

Prendre une douche publique, c’est passer Noël en famille, ça fait du bien, c’est agréable, c’est un luxe, ça permet de se retrouver dans l’intimité, de prendre soin de soi,  alors qu’on n’est pas chez soi, ça permet de se laver de tout ce qui a fait suer, de tous les ennuis, tracas. Passer Noël en famille va lui permettre de se sentir réconciliée.

Cela se passe à 4 heures du matin.
Le 4 représente ici la stabilité, l’équilibre de nos fonctions intérieures : intuition, pensée, sensation et sentiment sont coordonnées, si bien qu’on se trouve dans l’unité : c’est la résolution des contradictions qui souvent nous déchirent à l’intérieur et qui là travaillent ensemble, sont en accord.
Lorsque Estelle a changé les serrures de sa maison, elle a agit en accord avec son ressenti, sa pensée, son sentiment et son intuition.
C’est pourquoi le rêve montre une jeune femme : c’est elle la jeune femme en elle qui a agit de façon spontanée en suivant son élan.

Si bien qu’elle peut vivre Noël avec sa famille sans se poser de questions, simplement en étant elle-même. Elle saura réagir de façon appropriée si des provocations surviennent.

Il fait déjà jour : c’est le début d’une nouvelle journée, c’est à dire d’une nouvelle vie, dans l’unité d’elle-même.

La robe rose est une robe qu’elle a porté à un mariage : elle a retrouvé une photo de ce mariage, et a vu que sur celle-ci, toute sa famille est d’un côté, en forme, ils sont souriants, heureux. Et elle s’est vue de l’autre côté, toute seule, séparée, indigne, l’air triste et paumée, boudinée, godiche, comme abandonnée, mal à l’aise.

lesimage.com

lesimage.com

Une jeune femme à qui la robe va bien : c’est la même femme que celle qui prend la douche : malgré ses 60 ans, Estelle est jeune intérieurement, car elle dit oui à la vie sans à priori. Quand elle se sent bien, à l’aise, unifiée, elle peut lâcher ses défenses, être dans la tendresse, la douceur : ce vieux rose est la couleur de la tendresse et de l’âme, dont la rose est le symbole. En étant elle-même, elle peut simplement passer un bon moment avec sa famille, sans autre considération. Elle est dans le réveil de sa force intérieure.

bellewe.com

bellewe.com

La robe est élégante : dans la bonne mesure, pas besoin d’en faire trop, pas s’épancher sur sa tristesse comme elle a l’habitude de faire en ruminant quand quelque chose se passe mal :  non, il s’agit seulement de prendre ce repas de Noël pour un bon  moment, sans se prendre la tête avec les histoires de famille et tout se passera bien.

Ce rêve vient lui montrer ce qui se joue en elle, vient l’encourager à passer Noël en famille, lui montrer que c’est bien pour elle, qu’elle a la capacité de s’y sentir à l’aise, parce qu’elle ne se sent plus tiraillée par des pensées et des émotions contradictoires. Elle saura dire oui quand c’est oui et non quand c’est non.

C’est en effet ce qu’elle a vécu le lendemain : un bon moment juste pour le plaisir, où elle s’est sentie réconciliée avec elle-même et pas coupée des autres.

Voilà ce que peuvent vous apporter vos rêves : une réconciliation avec vous-même et la vie. Un bonheur intérieur tout simple. La fin des tergiversations, supputations, et autres prises de tête.

Cela ne se fait pas toujours en un seul rêve, il y a parfois besoin d’un long cheminement, mais cela vous y conduit inexorablement.

Je vous souhaite une bonne et nouvelle année régénérée par l’énergie et la force des rêves.
youtube.com

youtube.com

Incoming search terms:

  • decidonsrouen fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
"Astuces pour noter vos rêves et vous en souvenir". Livret gratuit à télécharger.
Vos informations ne seront jamais partagées à des tiers.