Des miracles au quotidien

Pour faire suite à l’article précédent où je vous parle de notre nature divine, et pour illustrer la Pentecôte et l’intervention de l’Esprit Saint, laissez-moi vous parler de miracles au quotidien.

1er exemple de miracle au quotidien

Il y a quelques jours, j’étais extrêmement fatiguée, déprimée même. Je n’avais guère envie de sortir, mais plutôt de dormir, impression désagréable de toujours manquer de sommeil. De plus tout m’apparaissait difficile et compliqué à faire.
Moi qui avais une liste de projets longue comme le bras, je me sentais découragée à peine je commençais à aborder l’un d’entre eux. Les bras m’en tombaient, et je laissais tomber, à mon grand désespoir, alors que je savais qu’ils me tenaient à coeur.

Je m’en voulais profondément de ne pas arriver à barrer un article de ma liste, même des choses simples, comme trouver des idées, ranger quelques papiers, coudre un bouton. Et oui, j’avais le sentiment d’avoir laissé s’accumuler tant de choses que me mettre à l’une était ne pas mettre à une autre. Si bien que je n’arrivais pas à choisir, et tout allait rester en plan encore une fois. Alors, découragée d’avance, je ne faisais rien.

Bureau en désordre par Planvi Flickr commons

Et voyant le temps tourner, voilà que je recommence à me tarabuster en me sommant de faire quelque chose. Mais comme je sais que tout cela est trop pour moi, et que je ne ferais rien de plus, je m’assois sur une chaise, et me mets à prier. Me recueillir un moment, pour faire une pause au milieu de ce qui me submerge. Prier était aussi sur ma liste, en temps que moment privilégié pour une pause salutaire. Ce que je ne m’accordais même plus depuis un moment. D’ordinaire, je ne ressens rien d’extraordinaire lorsque je prie.

et Voilà le miracle

Mais alors que je me sens découragée, voilà qu’une énergie joyeuse m’envahit. Une énergie fine et subtile qui me transporte de bonheur. Je sais que je suis visitée par l’énergie divine.

Je reste dans cet état quelques minutes. Puis j’ouvre les yeux et me lève.
Quelle n’est pas ma stupéfaction de me rendre compte que je suis en pleine forme, bien réveillée, et que mon élan pour tous mes projets est revenu. Et ce qui me semblait une montagne de détails interminables reprend sa proportion de détails sans urgence.

Si je vous fais part de cette expérience, c’est pour témoigner qu’il est possible d’être touché par l’énergie divine. Cela n’arrive pas tous les jours, mais lorsque vous êtes en sa présence, vous savez que vous vivez un miracle.

2ème exemple de miracle

Je vais vous donner un autre exemple, raconté par une amie, sur sa venue au monde. C’est pendant la guerre. Sa mère est en train d’accoucher, mais elle est mourante. Elle a donné tout ce qu’elle a pu et n’a plus la force de pousser davantage. Le médecin est très inquiet. Car il ne sait plus comment l’aider. Il finit par se résoudre à poser au mari la question fatidique : « Qui voulez-vous que je sauve, votre femme ou votre enfant ? ». Il pose la question, car il s’agit d’une famille de protestants. Chez les catholiques, on sauve l’enfant, mais chez les protestants, il ne sait pas.

Mais le mari lui répond : « Oh, vous savez, j’ai déjà six enfants. Que vont devenir mes enfants sans leur mère et moi sans ma femme ? Sauvez ma femme, je vous en prie ».

Mais en entendant cela, la femme se met à prier Dieu de lui donner la force de sortir son enfant.
Au moment où elle prononce ces mots, elle se sent envahie par une force qui la transporte, et l’enfant sort de son ventre. Si bien qu’ils sont saufs tous les deux.

Photo de PPetitjean2 Flickr


3ème exemple de miracle

Mais cette manifestation de la grâce divine ne s’exprime pas que pour insuffler une énergie physique.

Une amie m’a racontée son voyage de nuit dans un train, alors qu’elle était adolescente : « Me voyant seule dans mon compartiment de deuxième classe, le chef du train me dit : « ce n’est pas bien qu’une jeune fille comme vous reste à dormir toute seule dans ce compartiment. Venez, je vais vous conduire aux wagons-lits première classe. Vous y serez plus à l’aise ».

A ces mots, il me passe par la tête que je devrais peut-être me méfier, mais je chasse cette idée en me disant qu’une fois de plus, mon mauvais esprit prend le dessus.
Alors je le suis. Il m’installe. Puis ajoute qu’il reviendra me voir. Là, mon coeur bondit. Pourquoi veut-il revenir ? Alerte rouge !

C’est alors que je me souviens d’un passage de la Bible dans les Actes des Apôtres. En effet, une jeune chrétienne doit passer devant le tribunal. Elle est très inquiète, car elle se demande comment elle va bien pouvoir se défendre.
A ce moment-là elle entend une voix à l’intérieur d’elle qui lui dit : « Ne te fais pas de souci, les mots justes te seront donnés au bon moment ».
Ce souvenir me rassura. Et je me suis dit qu’il pouvait se passer la même chose.

Quand le chef de train revient, il s’assoit sur le lit et me demande de l’embrasser.

C’est alors que je le regarde et lui dis : « Monsieur, je ne vais pas pouvoir vous embrasser, car je me suis jurer que le premier homme que j’embrasserasi serait mon mari ».
Et là, à mon grand étonnement, cet homme s’est mis à genoux devant moi et m’a demandé pardon ! Voilà le miracle.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est mariage.jpg.
photo d’Aïcha Ouradi Flickr

Comprenez-vous la puissance de la connexion au divin ? Comprenez-vous cette réalité qui défie les lois terrestres et rationnelles.

Vos exemples

Et vous, n’avez-vous jamais connus de tels moments ? Je suis bien sûre que si.
Le miracle n’a pas besoin de faire la une des journaux pour exister. Il est quotidien, dans tous les domaines de vie, mais on n’en parle pas ou si peu.
Et si pour la Pentecôte vous retrouviez ces moments où quelque chose vous a sauvé la mise, même si vous ne savez mettre un mot sur l’inexplicable. Un moment où la grâce vous a visité, l’Esprit divin, l’Esprit Saint. Un moment magique, unique.
Je vous en souhaite de nombreux.

Vous pouvez témoigner et partager dans les commentaires. Et peut-être si rien de tel ne vous revient, pourquoi ne pas tenter l’expérience de la prière, si vous êtes attentif et recueilli. Peut-être se passera-t-il quelque chose ou pas, Peut-être pas cette fois, peut-être une autre. Question de foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.