Les rêves et la maladie

pont-qui-rompt

La formation des maladies

Suite à mon article précédent, on comprend que si l’on évite de faire interpréter ses rêves par peur des remises en cause venant de l’intérieur, et bien les comportements erronés et dénoncés par le rêve ne seront pas corrigés et par conséquent, comme le dit Jung, « ce que l’on refuse de reconnaître à l’intérieur de soi arrive de l’extérieur comme un destin ». 
Et ce destin, et bien c’est la maladie !

Continuer la lecture de « Les rêves et la maladie »